Le champion olympique et vainqueur de l'US Open 2012 signe ainsi à 25 ans, le 25e titre de sa carrière (en 38 finales) à l'issue d'un match qui a duré 1h30, qu'il avait pourtant mal commencé. Face au plus jeune joueur du Top 50 (21 ans et N.48 mondial), qui disputait sa première finale ATP, l'Ecossais s'est vite retrouvé mené 1-4 en cédant sa première mise en jeu. C'est finalement alors que Dmitrov servait pour le gain de la première manche (3-5) que Murray est revenu pour s'offrir un jeu décisif vite avalé (7/0). Il a lui a même fallu encore refaire un retard d'un break dans la seconde manche avant de s'imposer pour conclure sa semaine de préparation pour l'Open d'Australie (14-27 janvier) en ayant perdu une seule manche -en quatre matches-, lors de son entrée en lice. (WILLIAM WEST)

Le champion olympique et vainqueur de l'US Open 2012 signe ainsi à 25 ans, le 25e titre de sa carrière (en 38 finales) à l'issue d'un match qui a duré 1h30, qu'il avait pourtant mal commencé. Face au plus jeune joueur du Top 50 (21 ans et N.48 mondial), qui disputait sa première finale ATP, l'Ecossais s'est vite retrouvé mené 1-4 en cédant sa première mise en jeu. C'est finalement alors que Dmitrov servait pour le gain de la première manche (3-5) que Murray est revenu pour s'offrir un jeu décisif vite avalé (7/0). Il a lui a même fallu encore refaire un retard d'un break dans la seconde manche avant de s'imposer pour conclure sa semaine de préparation pour l'Open d'Australie (14-27 janvier) en ayant perdu une seule manche -en quatre matches-, lors de son entrée en lice. (WILLIAM WEST)