L'épreuve disputée sur la distance de 200 kilomètres entre le Parc du Cinquantenaire et l'Atomium s'est en effet terminée comme prévu par un sprint dont Greipel a émergé devant son compatriote John Degenkolb (Argos-Shimano) et le Français Nacer Bouhanni (FDJ). Greipel, qui a cueilli son 17-ème bouquet de la saison, succède à Tom Boonen (Omega Pharma-Quick Step), le dernier lauréat de feu Paris-Bruxelles, la course des deux capitales à jamais disparue après 92 éditions, dont le départ se donnait à Soissons depuis 1996. La finale a été animée par le Néerlandais Lars Boom (Belkin), échappé à 5 kilomètres de la banderole mais rejoint à quelques centaines de mètres du bonheur suite à la chasse menée par la FDJ.fr. Bien emmené par Mickael Delage, Bouhami ne put cependant empêcher le champion d'Allemagne de faire la différence avec dans sa roue Degenkolb, également incapable de soutenir la cadence jusqu'à la ligne. L'attaque du jour s'est dessinée après une vingtaine de kilomètres. Elle comprenait Koen Barbé (Crelan-Euphony), Florent Barle (Cofidis), Jonathan Castroviejo (Movistar), Laurens De Vreese (Topsport-Vlaanderen), Bjorn Thurau (Europcar) et Julien Vermote (Omega Pharma-Quick Step). Ces échappés qui ont compté jusqu'à cinq minutes d'avance n'étaient plus que quatre lors de la jonction avec le peloton à 13 kilomètres de l'arrivée. (Belga)

L'épreuve disputée sur la distance de 200 kilomètres entre le Parc du Cinquantenaire et l'Atomium s'est en effet terminée comme prévu par un sprint dont Greipel a émergé devant son compatriote John Degenkolb (Argos-Shimano) et le Français Nacer Bouhanni (FDJ). Greipel, qui a cueilli son 17-ème bouquet de la saison, succède à Tom Boonen (Omega Pharma-Quick Step), le dernier lauréat de feu Paris-Bruxelles, la course des deux capitales à jamais disparue après 92 éditions, dont le départ se donnait à Soissons depuis 1996. La finale a été animée par le Néerlandais Lars Boom (Belkin), échappé à 5 kilomètres de la banderole mais rejoint à quelques centaines de mètres du bonheur suite à la chasse menée par la FDJ.fr. Bien emmené par Mickael Delage, Bouhami ne put cependant empêcher le champion d'Allemagne de faire la différence avec dans sa roue Degenkolb, également incapable de soutenir la cadence jusqu'à la ligne. L'attaque du jour s'est dessinée après une vingtaine de kilomètres. Elle comprenait Koen Barbé (Crelan-Euphony), Florent Barle (Cofidis), Jonathan Castroviejo (Movistar), Laurens De Vreese (Topsport-Vlaanderen), Bjorn Thurau (Europcar) et Julien Vermote (Omega Pharma-Quick Step). Ces échappés qui ont compté jusqu'à cinq minutes d'avance n'étaient plus que quatre lors de la jonction avec le peloton à 13 kilomètres de l'arrivée. (Belga)