À quelques mois du scrutin électoral du 25 mai, André Antoine en a profité pour faire le bilan de ses cinq années à la tête du sport wallon et a fait le point sur le dossier du centre sportif de haut niveau basé à Louvain-la-Neuve. "L'appel d'offres est terminé", a commenté le ministre wallon des Sports. "Nous sommes en train d'étudier les différents dossiers. C'est un examen minutieux, qui devrait être terminé d'ici deux mois. Il faut absolument éviter les recours. Je dirais que l'entrepreneur chargé du projet sera désigné pour le mois d'avril et les premiers coups de pelles devraient, si tout se passe bien, survenir à la fin du premier semestre." Ce projet, estimé à 32 millions d'euros, comprend une piste d'athlétisme, dans une salle pouvant accueillir 3.500 spectateurs, un nouvel hôtel de l'Adeps et un pôle consacré au judo. "Le judo devrait aller plus vite car c'est un dossier moins conséquent", a-t-il précisé. "Après, on passera à l'athlétisme et puis à l'hôtel de l'Adeps". . (Belga)

À quelques mois du scrutin électoral du 25 mai, André Antoine en a profité pour faire le bilan de ses cinq années à la tête du sport wallon et a fait le point sur le dossier du centre sportif de haut niveau basé à Louvain-la-Neuve. "L'appel d'offres est terminé", a commenté le ministre wallon des Sports. "Nous sommes en train d'étudier les différents dossiers. C'est un examen minutieux, qui devrait être terminé d'ici deux mois. Il faut absolument éviter les recours. Je dirais que l'entrepreneur chargé du projet sera désigné pour le mois d'avril et les premiers coups de pelles devraient, si tout se passe bien, survenir à la fin du premier semestre." Ce projet, estimé à 32 millions d'euros, comprend une piste d'athlétisme, dans une salle pouvant accueillir 3.500 spectateurs, un nouvel hôtel de l'Adeps et un pôle consacré au judo. "Le judo devrait aller plus vite car c'est un dossier moins conséquent", a-t-il précisé. "Après, on passera à l'athlétisme et puis à l'hôtel de l'Adeps". . (Belga)