Alors que Genk rêve désormais du titre, Anderlecht ne veut pas renoncer à ses ambitions de champion en tête qui entend prolonger son règne. Les Bruxellois n'ont pas mille solutions: ils ne peuvent pas perdre ce soir dans le Limbourg. Un nul constitue le strict minimum.

Quels sont les principaux atouts des deux clubs? Genk est plus serein à l'image de son coach, Vercauteren, qui a pris de la hauteur depuis sa mise à l'écart à... Anderlecht. Même si Barda, blessé, ne jouera plus cette saison, la division offensive limbourgeoise est impressionnante. Le capital technique de cette formation est remarquable ; ce n'est pas pour rien que les Bruxellois rêvent du magnifique De Bruyne.

Anderlecht opposera surtout la taille de ses tours aux Limbourgeois: cet atout sera-t-il décisif? "Oui, c'est un avantage", a expliqué Van Himst. "Mais à condition qu'on sache jouer au football. A Genk, Vossen et Ogunjimi sont efficaces à la conclusion. De l'autre côté, Suarez et Veselinovic ont raté l'immanquable contre le Club Bruges".

Au-delà de ce match, du tout ou rien pour Anderlecht, il n'est pas inutile de souligner que Genk est le fruit d'une fusion comme c'est le cas de Louvain, champion en D2. Ces réussites ne devraient-elles pas faire réfléchir dans le sud du pays?

Pierre Bilic

Alors que Genk rêve désormais du titre, Anderlecht ne veut pas renoncer à ses ambitions de champion en tête qui entend prolonger son règne. Les Bruxellois n'ont pas mille solutions: ils ne peuvent pas perdre ce soir dans le Limbourg. Un nul constitue le strict minimum. Quels sont les principaux atouts des deux clubs? Genk est plus serein à l'image de son coach, Vercauteren, qui a pris de la hauteur depuis sa mise à l'écart à... Anderlecht. Même si Barda, blessé, ne jouera plus cette saison, la division offensive limbourgeoise est impressionnante. Le capital technique de cette formation est remarquable ; ce n'est pas pour rien que les Bruxellois rêvent du magnifique De Bruyne. Anderlecht opposera surtout la taille de ses tours aux Limbourgeois: cet atout sera-t-il décisif? "Oui, c'est un avantage", a expliqué Van Himst. "Mais à condition qu'on sache jouer au football. A Genk, Vossen et Ogunjimi sont efficaces à la conclusion. De l'autre côté, Suarez et Veselinovic ont raté l'immanquable contre le Club Bruges". Au-delà de ce match, du tout ou rien pour Anderlecht, il n'est pas inutile de souligner que Genk est le fruit d'une fusion comme c'est le cas de Louvain, champion en D2. Ces réussites ne devraient-elles pas faire réfléchir dans le sud du pays?Pierre Bilic