Par Marc DEGRYSE

On ne peut pas dire que les transferts de Matias Suarez et Kanu aient été des réussites extraordinaires pour Anderlecht. Et il y a plusieurs autres Sud-Américains qui ont échoué ces dernières années. Mais le club continue à recruter là-bas. Après Diogo, c'est un autre Brésilien, Samuel, qui a débarqué. J'ai des doutes. Rien ne dit qu'ils vont s'adapter facilement: ils ont encore tout à prouver au plus haut niveau. La direction dit qu'elle va frapper un grand coup quand Romelu Lukaku aura été vendu. C'est l'immense talent que tout le monde veut mais que personne ne prend... Il y a déjà cinq nouveaux, mais personne pour remplacer Mbark Boussoufa. Le nouveau leader, on l'attend toujours. J'ai l'impression que Lukaku va finalement rester, qu'il n'y aura donc pas l'argent pour un gros poisson et que la saison commencera sans successeur pour le Marocain. Avec toutes les conséquences prévisibles.

Par Marc DEGRYSEOn ne peut pas dire que les transferts de Matias Suarez et Kanu aient été des réussites extraordinaires pour Anderlecht. Et il y a plusieurs autres Sud-Américains qui ont échoué ces dernières années. Mais le club continue à recruter là-bas. Après Diogo, c'est un autre Brésilien, Samuel, qui a débarqué. J'ai des doutes. Rien ne dit qu'ils vont s'adapter facilement: ils ont encore tout à prouver au plus haut niveau. La direction dit qu'elle va frapper un grand coup quand Romelu Lukaku aura été vendu. C'est l'immense talent que tout le monde veut mais que personne ne prend... Il y a déjà cinq nouveaux, mais personne pour remplacer Mbark Boussoufa. Le nouveau leader, on l'attend toujours. J'ai l'impression que Lukaku va finalement rester, qu'il n'y aura donc pas l'argent pour un gros poisson et que la saison commencera sans successeur pour le Marocain. Avec toutes les conséquences prévisibles.