Il ne reste plus qu'une seule équipe encore en course pour réaliser un sans-faute en phase de poules de l'Europa League : Anderlecht. Les Mauves maintiennent la cadence et semblent invincibles, à domicile comme à l'extérieur, dans le groupe L.

Sur le papier, le déplacement à Athènes (0 sur 12) le 1er décembre n'apparaît pas comme un obstacle insurmontable dans la course de prestige au bilan parfait. Par contre, la visite du Lokomotiv Moscou (9 sur 12), le 14 décembre, promet d'être chaude, en particulier si les Russes disposent encore d'une chance de première place.

Meilleure défense
Avec un seul et unique but encaissé lors de la première journée face à Athènes, l'arrière-garde anderlechtoise affiche le meilleur bilan défensif d'Europa League. Seules deux autres équipes possèdent une défense aussi imperméable : Schalke 04 et le Standard de Liège.

Présentée par les observateurs comme le point le plus faible du Sporting en début de saison, la défense mauve n'a cessé de progresser au fil des matches, à commencer par Cheikhou Kouyaté. Le Sénégalais, redescendu dans le jeu pour pallier l'absence d'Ondrej Mazuch, s'épanouit de plus en plus dans son nouveau rôle de défenseur central aux côtés de Roland Juhasz, impeccable en boss de l'arrière-garde.

Marcin Wasilewski, assagi, retrouve lui la plénitude de ses moyens tandis que Behrang Safari commence à trouver ses marques au back gauche.

Deuxième meilleure attaque
Le secteur offensif se porte très bien lui aussi. 11 buts marqués en 4 matches, il n'y a que le Twente de Nacer Chadli qui a fait mieux en EL (12). Cette réussite devant les buts adverses s'explique par plusieurs facteurs.

Les saisons précédentes, Matias Suarez avait laissé entrevoir de belles choses, mais de manière trop sporadique. Depuis le début de saison, l'Argentin se sent libéré et enchaîne les prestations de haut niveau.

L'arrivée de Milan Jovanovic était prometteuse, mais tout le monde s'accordait à dire que le Serbe aurait besoin d'un certain temps d'adaptation. Si Jova a effectivement eu besoin de quelques semaines pour retrouver du rythme, il s'est montré décisif dès ses premiers matches.

Malgré quelques petites blessures et un drame personnel, Dieumerci Mbokani a prouvé dès ses premières touches de balles qu'il n'avait rien perdu de son talent.

L'éclosion de Fernando Canesin Matos, 19 ans, a été d'autant plus profitable à Anderlecht qu'elle n'était pas attendue. Le Brésilien est quelque peu rentré dans le rang ces dernières semaines, mais son talent est indéniable et son apport offensif précieux.

Guillaume Gillet est dans la forme de sa vie. Voilà 5 matches d'affilés que le Liégeois trouve le chemin des filets. Confirmé à son poste de prédilection sur le flanc droit, Gillet s'y épanouit totalement.

El Artista, meilleur buteur
Enfin, après quatre journées, Matias Suarez occupe toujours la première place du classement des buteurs de l'Europa League avec six réalisations. El Artista devance Andrew Johnson (5) de Fulham et Miroslav Radovi? (4) du Legia Varsovie.

Sportfootmagazine.be

Il ne reste plus qu'une seule équipe encore en course pour réaliser un sans-faute en phase de poules de l'Europa League : Anderlecht. Les Mauves maintiennent la cadence et semblent invincibles, à domicile comme à l'extérieur, dans le groupe L. Sur le papier, le déplacement à Athènes (0 sur 12) le 1er décembre n'apparaît pas comme un obstacle insurmontable dans la course de prestige au bilan parfait. Par contre, la visite du Lokomotiv Moscou (9 sur 12), le 14 décembre, promet d'être chaude, en particulier si les Russes disposent encore d'une chance de première place. Meilleure défense Avec un seul et unique but encaissé lors de la première journée face à Athènes, l'arrière-garde anderlechtoise affiche le meilleur bilan défensif d'Europa League. Seules deux autres équipes possèdent une défense aussi imperméable : Schalke 04 et le Standard de Liège. Présentée par les observateurs comme le point le plus faible du Sporting en début de saison, la défense mauve n'a cessé de progresser au fil des matches, à commencer par Cheikhou Kouyaté. Le Sénégalais, redescendu dans le jeu pour pallier l'absence d'Ondrej Mazuch, s'épanouit de plus en plus dans son nouveau rôle de défenseur central aux côtés de Roland Juhasz, impeccable en boss de l'arrière-garde. Marcin Wasilewski, assagi, retrouve lui la plénitude de ses moyens tandis que Behrang Safari commence à trouver ses marques au back gauche. Deuxième meilleure attaque Le secteur offensif se porte très bien lui aussi. 11 buts marqués en 4 matches, il n'y a que le Twente de Nacer Chadli qui a fait mieux en EL (12). Cette réussite devant les buts adverses s'explique par plusieurs facteurs. Les saisons précédentes, Matias Suarez avait laissé entrevoir de belles choses, mais de manière trop sporadique. Depuis le début de saison, l'Argentin se sent libéré et enchaîne les prestations de haut niveau. L'arrivée de Milan Jovanovic était prometteuse, mais tout le monde s'accordait à dire que le Serbe aurait besoin d'un certain temps d'adaptation. Si Jova a effectivement eu besoin de quelques semaines pour retrouver du rythme, il s'est montré décisif dès ses premiers matches. Malgré quelques petites blessures et un drame personnel, Dieumerci Mbokani a prouvé dès ses premières touches de balles qu'il n'avait rien perdu de son talent. L'éclosion de Fernando Canesin Matos, 19 ans, a été d'autant plus profitable à Anderlecht qu'elle n'était pas attendue. Le Brésilien est quelque peu rentré dans le rang ces dernières semaines, mais son talent est indéniable et son apport offensif précieux. Guillaume Gillet est dans la forme de sa vie. Voilà 5 matches d'affilés que le Liégeois trouve le chemin des filets. Confirmé à son poste de prédilection sur le flanc droit, Gillet s'y épanouit totalement. El Artista, meilleur buteur Enfin, après quatre journées, Matias Suarez occupe toujours la première place du classement des buteurs de l'Europa League avec six réalisations. El Artista devance Andrew Johnson (5) de Fulham et Miroslav Radovi? (4) du Legia Varsovie. Sportfootmagazine.be