Par Pierre Bilic

Les agendas belges sont bien garnis cette semaine avec des rendez-vous européens, Anderlecht-Malaga mercredi en Ligue des Champions, Bâle-Genk et Club Bruges-Maritimo Funchal le lendemain en Europa League, avant un "super Sunday" composé de Standard-Anderlecht et de Club Bruges-Genk.

C'est le genre de programme dont raffole Milan Jovanovic. En forme ou pas, le numéro 11 des Mauves suscite sans cesse la curiosité et les commentaires : c'est le propre des grosses personnalités. Jova a eu droit à sa part de critiques justifiées ces derniers temps.

Par contre, sa mutation n'est pas assez mise en lumière. Longtemps avant tout attiré par le but adverse, le Serpent s'intéresse plus qu'avant à la construction du jeu et, surtout, aux passes décisives. Il est largement en tête du classement des assists en D1 : 7 pour 4 aux suivants. Sa technique, son coup d'oeil, sa précision, son métier et sa vitesse sont utiles dans cet exercice difficile.

La forme est au rendez-vous et on devine du bonheur dans son jeu. Jova a presque tout gagné en Belgique (trois titres, Footballeur professionnel de l'année, Soulier d'Or) et espère compléter sa collection de trophées avec de bons moments européens, un 4ème titre, une Coupe de Belgique et la plus belle collection de passes décisives. Sous la direction de John van den Brom, le soliste serbe du stade Constant Vanden Stock est devenu hyper collectif.

Par Pierre BilicLes agendas belges sont bien garnis cette semaine avec des rendez-vous européens, Anderlecht-Malaga mercredi en Ligue des Champions, Bâle-Genk et Club Bruges-Maritimo Funchal le lendemain en Europa League, avant un "super Sunday" composé de Standard-Anderlecht et de Club Bruges-Genk. C'est le genre de programme dont raffole Milan Jovanovic. En forme ou pas, le numéro 11 des Mauves suscite sans cesse la curiosité et les commentaires : c'est le propre des grosses personnalités. Jova a eu droit à sa part de critiques justifiées ces derniers temps. Par contre, sa mutation n'est pas assez mise en lumière. Longtemps avant tout attiré par le but adverse, le Serpent s'intéresse plus qu'avant à la construction du jeu et, surtout, aux passes décisives. Il est largement en tête du classement des assists en D1 : 7 pour 4 aux suivants. Sa technique, son coup d'oeil, sa précision, son métier et sa vitesse sont utiles dans cet exercice difficile. La forme est au rendez-vous et on devine du bonheur dans son jeu. Jova a presque tout gagné en Belgique (trois titres, Footballeur professionnel de l'année, Soulier d'Or) et espère compléter sa collection de trophées avec de bons moments européens, un 4ème titre, une Coupe de Belgique et la plus belle collection de passes décisives. Sous la direction de John van den Brom, le soliste serbe du stade Constant Vanden Stock est devenu hyper collectif.