Demain, les Bruxellois croiseront le fer avec le champion de Serbie qu'ils reverront mardi prochain, au stade Constant Vanden Stock, pour le match retour. L'enjeu est ultra-important : qualification pour les poules de la Ligue des Champions d'une valeur de 15 millions d'euros.

Ce gros apport financier serait le bienvenu afin de résoudre le problème de la prolongation du contrat de la star des Mauves : Mbark Boussoufa. La direction bruxelloise mesure que " le départ de Bous serait une catastrophe ". Sans son artiste, son patron, son buteur, Anderlecht serait décapité.

Stuttgart s'apprêterait à offrir 10 millions d'euros pour le meneur de jeu des Mauves. En cas d'échec face au Partizan de Belgrade, Anderlecht pourrait accepter cette proposition.

Est-ce pour cela que le champion de Belgique n'a pas abandonné la piste de Shikabala, la star du Zamalek ? Les huiles d'Anderlecht estiment que " la vedette égyptienne serait une alternative valable pour remplacer Boussoufa ". Tous les scénarios sont envisagés à Anderlecht.

Pierre Bilic, Sport/Foot Magazine

Demain, les Bruxellois croiseront le fer avec le champion de Serbie qu'ils reverront mardi prochain, au stade Constant Vanden Stock, pour le match retour. L'enjeu est ultra-important : qualification pour les poules de la Ligue des Champions d'une valeur de 15 millions d'euros.Ce gros apport financier serait le bienvenu afin de résoudre le problème de la prolongation du contrat de la star des Mauves : Mbark Boussoufa. La direction bruxelloise mesure que " le départ de Bous serait une catastrophe ". Sans son artiste, son patron, son buteur, Anderlecht serait décapité.Stuttgart s'apprêterait à offrir 10 millions d'euros pour le meneur de jeu des Mauves. En cas d'échec face au Partizan de Belgrade, Anderlecht pourrait accepter cette proposition.Est-ce pour cela que le champion de Belgique n'a pas abandonné la piste de Shikabala, la star du Zamalek ? Les huiles d'Anderlecht estiment que " la vedette égyptienne serait une alternative valable pour remplacer Boussoufa ". Tous les scénarios sont envisagés à Anderlecht.Pierre Bilic, Sport/Foot Magazine