Par Peter t'Kint

Frank Acheampong est un latéral gauche ghanéen âgé de 19 ans. Il n'a pas eu besoin de plus de trois matches pour impressionner les fans bruxellois. Il est croyant, très musclé et ultrarapide: une vraie petite bombe. Par ailleurs, c'est l'un des joueurs arrivés dans notre pays par le trajet le plus bizarre. Acheampong est arrivé en provenance de Thaïlande. Heureusement, l'époque où Stephen Keshi faisait venir Nii Lamptey du Ghana en le faisant passer pour son fils, Keshi junior, est révolue.

Grâce à la victoire 5-2 contre Charleroi, Anderlecht compte 18 buts après 5 journées, soit une moyenne de 3,6 buts par match. Le Sporting semble avoir oublié la défaite lors de la rencontre d'ouverture face à Lokeren. La machine reprend doucement. Et cela vaut mieux, car des semaines importantes attendent les Bruxellois. Dimanche après-midi, ils sont attendus à Waregem, le deuxième véritable test après Lokeren puisque Zulte est une des trois équipes de D1 à ne pas encore avoir perdu. Après le Essevee, il y aura une courte pause internationale avant de commencer l'aventure européenne en Ligue des Champions. Ce vendredi aura lieu le tirage au sort. On attend avec impatience de connaître l'opposition à laquelle les Mauves devront faire face et les duels qui les attendent. Le champion de Belgique en titre se distinguera-t-il à ce niveau ? La visite au Club Bruges aura lieu quatre ou cinq jours après la première joute européenne. Anderlecht peut donc s'attendre à un mois de septembre passionnant.

Ce vendredi également, le nouvel attaquant Aleksander Mitrovic fera son entrée à Bruxelles. John van den Brom disposera alors de toutes les pièces pour commencer son puzzle. Où placera-t-il le Serbe ? Sans doute comme attaquant de pointe, où il pourra utiliser au maximum ses capacités physiques. Et que fera-t-il de Suarez qui a inscrit le premier hat-trick de la saison dimanche contre les Zèbres ? L'Argentin remonte lentement la pente après ses douleurs au genou et son transfert avorté. Pour l'instant, il alterne les mauvais et les bons matches. Un mauvais match à Beveren, suivi d'un bon à Charleroi. Une passe maladroite à l'entraînement suivie d'un but de classe mondiale. On ne le voit pas tout de suite sur le banc, il est trop bon pour ça. Sur le flanc alors, à gauche à la place d' Acheampong ? Sans doute pas tout de suite non plus, mais peut-être cet automne. Il est probable que le Ghanéen connaisse un petit passage à vide, après un été où il a encore dû remplir ses obligations internationales à la Coupe du Monde U20, dans un nouveau pays où dans quelques mois il devra jouer par temps glacial pour la première fois de sa vie. Suarez aussi a eu du mal lors des premiers grands froids de sa première saison bruxelloise.

Si Mitrovic s'adapte bien, Van den Brom devra chercher un nouvel équilibre, car on ne le voit pas reléguer le transfert le plus cher de l'histoire du club sur le banc. Composera-t-il avec Suarez comme deuxième attaquant, à proximité de Praet, ou au détriment de Praet ? L'avenir nous le dira.

Par Peter t'KintFrank Acheampong est un latéral gauche ghanéen âgé de 19 ans. Il n'a pas eu besoin de plus de trois matches pour impressionner les fans bruxellois. Il est croyant, très musclé et ultrarapide: une vraie petite bombe. Par ailleurs, c'est l'un des joueurs arrivés dans notre pays par le trajet le plus bizarre. Acheampong est arrivé en provenance de Thaïlande. Heureusement, l'époque où Stephen Keshi faisait venir Nii Lamptey du Ghana en le faisant passer pour son fils, Keshi junior, est révolue. Grâce à la victoire 5-2 contre Charleroi, Anderlecht compte 18 buts après 5 journées, soit une moyenne de 3,6 buts par match. Le Sporting semble avoir oublié la défaite lors de la rencontre d'ouverture face à Lokeren. La machine reprend doucement. Et cela vaut mieux, car des semaines importantes attendent les Bruxellois. Dimanche après-midi, ils sont attendus à Waregem, le deuxième véritable test après Lokeren puisque Zulte est une des trois équipes de D1 à ne pas encore avoir perdu. Après le Essevee, il y aura une courte pause internationale avant de commencer l'aventure européenne en Ligue des Champions. Ce vendredi aura lieu le tirage au sort. On attend avec impatience de connaître l'opposition à laquelle les Mauves devront faire face et les duels qui les attendent. Le champion de Belgique en titre se distinguera-t-il à ce niveau ? La visite au Club Bruges aura lieu quatre ou cinq jours après la première joute européenne. Anderlecht peut donc s'attendre à un mois de septembre passionnant. Ce vendredi également, le nouvel attaquant Aleksander Mitrovic fera son entrée à Bruxelles. John van den Brom disposera alors de toutes les pièces pour commencer son puzzle. Où placera-t-il le Serbe ? Sans doute comme attaquant de pointe, où il pourra utiliser au maximum ses capacités physiques. Et que fera-t-il de Suarez qui a inscrit le premier hat-trick de la saison dimanche contre les Zèbres ? L'Argentin remonte lentement la pente après ses douleurs au genou et son transfert avorté. Pour l'instant, il alterne les mauvais et les bons matches. Un mauvais match à Beveren, suivi d'un bon à Charleroi. Une passe maladroite à l'entraînement suivie d'un but de classe mondiale. On ne le voit pas tout de suite sur le banc, il est trop bon pour ça. Sur le flanc alors, à gauche à la place d' Acheampong ? Sans doute pas tout de suite non plus, mais peut-être cet automne. Il est probable que le Ghanéen connaisse un petit passage à vide, après un été où il a encore dû remplir ses obligations internationales à la Coupe du Monde U20, dans un nouveau pays où dans quelques mois il devra jouer par temps glacial pour la première fois de sa vie. Suarez aussi a eu du mal lors des premiers grands froids de sa première saison bruxelloise. Si Mitrovic s'adapte bien, Van den Brom devra chercher un nouvel équilibre, car on ne le voit pas reléguer le transfert le plus cher de l'histoire du club sur le banc. Composera-t-il avec Suarez comme deuxième attaquant, à proximité de Praet, ou au détriment de Praet ? L'avenir nous le dira.