Le gardien Jorcavevic (qui ne termina pas le match) n'a visiblement pas subitement retrouvé la grande forme après le renvoi de Georges Leekens.

C'est lui en tout cas qui a précipité la défaite des Blauw en zwart, battus pour la 41-ème fois en 71 duels au Parc Astrid. Le score: 6-1 (mi-temps: 3-0).

Alors que les mauves dominaient assez tranquillement un début de match peu animé en attendant l'ouverture, mais que Bruges résistait, le Serbe ne maîtrisa pas une reprise de la tête de Kljestan sur un centre de Safari à la 22-ème. Bruno qui passait par là en profita pour ouvrir la marque.

Jorgacevic ne fut pas davantage inspiré sur un centre diaboliquement "brossé" par Mbokani (2-0, 33-ème).

A sa décharge, les joueurs chargés de faire le ménage devant lui bâclaient un peu ce travail. La preuve: une faute d'Hogli sur un Jovanovic excellent plongeur à la 42-ème. Et 3-0 sur penalty après un duel serbo-serbe. Puis 4-0 par Kljestan, qui reprit impeccablenent un centre de "Jova" (54-ème).

L'arrière-garde anderlechtoise laissa distraitement Lestienne sauver l'honneur (59-ème). Biglia, sur penalty (86-ème) et Praet (90-ème+1), eurent cependant le dernier mot. Historique !

Le FC Bruges avait déjà été battu 6-1 à Anderlecht avant de devenir... champion en 1978

Ce n'est pas la première fois que le clasico Anderlecht-FC Brugeois se termine à l'avantage des Bruxellois, dont le bilan est d'ailleurs de 41 victoires, 21 nuls et 9 défaites, après le choc de la 15-ème journée de la Pro League, dimanche après-midi au Stade Constant Vandenstock. Mais 6-1 ? Ce n'est pas une première non plus.

Le 10 septembre 1977, lors de la 5-ème journée du championnat de Belgique, le marquoir avait en effet déjà affiché ce score de tennis. Un véritable calvaire pour le gardien néerlandais Leen Barth, passé du Sporting au FC Brugeois via l'Union Saint-Gilloise, auquel ses anciens équipiers n'avaient pas fait le moindre cadeau ce jour là.

Le très regretté Ludo Coeck et Robby Rensenbrink avaient chacun inscrit deux buts, François Van der Elst et Benny Nielsen se chargeant des deux autres.

Raymond Goethals affichait un très large sourire, d'autant que l'entraîneur brugeois de l'époque était le célèbre stratège autrichien Ernst Happel.

Quelques mois plus tard cependant, c'est Bruges qui enlevait le 5-ème de ses 13 titres avec un point d'avance (51-50) sur le Sporting à l'issue de la 34-ème et dernière journée. Le 16-ème des 31 titres anderlechtois se fera même attendre jusqu'en 1981.

Anderlecht se consola toutefois en remportant sa deuxième Coupe d'Europe des vainqueurs de coupes (4-0 contre l'Austria de Vienne) au Parc des Princes, puis la Super-Coupe d'Europe contre Liverpool (1-2, 3-1), qui avait auparavant battu le... FC Brugeois 1-0 en finale de la Coupe d'Europe des clubs champions à Wembley.


Avec Belga

Football -Classement actuel: JupilerProLeague

1.RSC Anderlecht 15 9 2 4 35 14 31

2.Zulte-Waregem 15 9 4 2 27 18 29

3.Lokeren 15 8 4 3 26 19 27

4.Courtrai 15 7 4 4 18 13 25

5.Racing Genk 14 6 1 7 23 16 25

6.OH Louvain 15 6 3 6 31 22 24

7.Standard 15 7 7 1 28 24 22

8.FC Brugeois 15 6 5 4 31 29 22

9.Mons 14 6 5 3 26 25 21

10.La Gantoise 15 5 5 5 20 23 20

11.FC Malinois 15 5 7 3 24 25 18

12.Beerschot 15 5 8 2 21 27 17

13.SP Charleroi 15 4 9 2 14 29 14

14.Lierse 15 2 6 7 16 26 13

15.Waasland-Beveren 15 2 8 5 13 26 11

16.Cercle de Bruges 15 2 11 2 17 34 8

Le gardien Jorcavevic (qui ne termina pas le match) n'a visiblement pas subitement retrouvé la grande forme après le renvoi de Georges Leekens. C'est lui en tout cas qui a précipité la défaite des Blauw en zwart, battus pour la 41-ème fois en 71 duels au Parc Astrid. Le score: 6-1 (mi-temps: 3-0). Alors que les mauves dominaient assez tranquillement un début de match peu animé en attendant l'ouverture, mais que Bruges résistait, le Serbe ne maîtrisa pas une reprise de la tête de Kljestan sur un centre de Safari à la 22-ème. Bruno qui passait par là en profita pour ouvrir la marque. Jorgacevic ne fut pas davantage inspiré sur un centre diaboliquement "brossé" par Mbokani (2-0, 33-ème). A sa décharge, les joueurs chargés de faire le ménage devant lui bâclaient un peu ce travail. La preuve: une faute d'Hogli sur un Jovanovic excellent plongeur à la 42-ème. Et 3-0 sur penalty après un duel serbo-serbe. Puis 4-0 par Kljestan, qui reprit impeccablenent un centre de "Jova" (54-ème). L'arrière-garde anderlechtoise laissa distraitement Lestienne sauver l'honneur (59-ème). Biglia, sur penalty (86-ème) et Praet (90-ème+1), eurent cependant le dernier mot. Historique ! Le FC Bruges avait déjà été battu 6-1 à Anderlecht avant de devenir... champion en 1978Ce n'est pas la première fois que le clasico Anderlecht-FC Brugeois se termine à l'avantage des Bruxellois, dont le bilan est d'ailleurs de 41 victoires, 21 nuls et 9 défaites, après le choc de la 15-ème journée de la Pro League, dimanche après-midi au Stade Constant Vandenstock. Mais 6-1 ? Ce n'est pas une première non plus. Le 10 septembre 1977, lors de la 5-ème journée du championnat de Belgique, le marquoir avait en effet déjà affiché ce score de tennis. Un véritable calvaire pour le gardien néerlandais Leen Barth, passé du Sporting au FC Brugeois via l'Union Saint-Gilloise, auquel ses anciens équipiers n'avaient pas fait le moindre cadeau ce jour là. Le très regretté Ludo Coeck et Robby Rensenbrink avaient chacun inscrit deux buts, François Van der Elst et Benny Nielsen se chargeant des deux autres. Raymond Goethals affichait un très large sourire, d'autant que l'entraîneur brugeois de l'époque était le célèbre stratège autrichien Ernst Happel. Quelques mois plus tard cependant, c'est Bruges qui enlevait le 5-ème de ses 13 titres avec un point d'avance (51-50) sur le Sporting à l'issue de la 34-ème et dernière journée. Le 16-ème des 31 titres anderlechtois se fera même attendre jusqu'en 1981. Anderlecht se consola toutefois en remportant sa deuxième Coupe d'Europe des vainqueurs de coupes (4-0 contre l'Austria de Vienne) au Parc des Princes, puis la Super-Coupe d'Europe contre Liverpool (1-2, 3-1), qui avait auparavant battu le... FC Brugeois 1-0 en finale de la Coupe d'Europe des clubs champions à Wembley. Avec Belga