L'avenir du Sporting d'Anderlecht s'annonce radieux. L'équipe des espoirs, dont on disait le plus grand bien, a remporté lundi la finale du célèbre tournoi de Viareggio en Italie.

Les Mauves se sont imposés sur le score sans appel de 3 buts à 0 aux dépens de l'AC Milan. Les trois buts sont tombés en seconde période. Les deux premiers des oeuvres de la nouvelle recrue du club Frank Acheampong (50, 75) et le troisième a été inscrit par Nabil Jaadi dans les arrêts de jeu (90+2).

Le premier but d'Acheampong :

Le second but d'Acheampong :

Le troisième but de Jaadi :

En demi-finales, les Anderlechtois, coachés par René Peeters, avaient battu un autre club italien Sienne 1-0, tandis qu'en quarts ils s'étaient débarrassés de l'équipe du Torino de Nathan Kabasele, aux tirs au but. Idem en huitièmes de finale où les jeunes Mauves étaient venus à bout de l'autre club milanais, l'Inter, également aux tirs au but.

En Poules, les aspirants bruxellois avaient été confrontés à la Rappresentativa Série D, une sélection d'Amérique du Nord et la Reggina.

Parmi les joueurs présents dans le noyau de René Peeters, on retrouvait notamment Jordan Lukaku, Frank Acheampong, Leander Dedoncker, Michael Heylen, Chancel Mbemba, Mehdi Tardi et Davy Roef, Oswal Alvarez, David Henen, Seydina Diarra, Nabil Jaadi ou Mohamed Soumaré.

Cependant les espoirs d'Anderlecht ne pourront pas trop souffler puisqu'ils seront à nouveau à pied d'oeuvre dès le 28 février, cette fois en huitièmes de finale des NextGen Series, la mini Ligue des Champions, face à l'Olympiakos.

L'avenir du Sporting d'Anderlecht s'annonce radieux. L'équipe des espoirs, dont on disait le plus grand bien, a remporté lundi la finale du célèbre tournoi de Viareggio en Italie. Les Mauves se sont imposés sur le score sans appel de 3 buts à 0 aux dépens de l'AC Milan. Les trois buts sont tombés en seconde période. Les deux premiers des oeuvres de la nouvelle recrue du club Frank Acheampong (50, 75) et le troisième a été inscrit par Nabil Jaadi dans les arrêts de jeu (90+2).Le premier but d'Acheampong :Le second but d'Acheampong :Le troisième but de Jaadi :En demi-finales, les Anderlechtois, coachés par René Peeters, avaient battu un autre club italien Sienne 1-0, tandis qu'en quarts ils s'étaient débarrassés de l'équipe du Torino de Nathan Kabasele, aux tirs au but. Idem en huitièmes de finale où les jeunes Mauves étaient venus à bout de l'autre club milanais, l'Inter, également aux tirs au but. En Poules, les aspirants bruxellois avaient été confrontés à la Rappresentativa Série D, une sélection d'Amérique du Nord et la Reggina. Parmi les joueurs présents dans le noyau de René Peeters, on retrouvait notamment Jordan Lukaku, Frank Acheampong, Leander Dedoncker, Michael Heylen, Chancel Mbemba, Mehdi Tardi et Davy Roef, Oswal Alvarez, David Henen, Seydina Diarra, Nabil Jaadi ou Mohamed Soumaré. Cependant les espoirs d'Anderlecht ne pourront pas trop souffler puisqu'ils seront à nouveau à pied d'oeuvre dès le 28 février, cette fois en huitièmes de finale des NextGen Series, la mini Ligue des Champions, face à l'Olympiakos.