Anderlecht, qui a fait du titre son objectif n°1 cette saison, compte garder l'essentiel de ses forces vives pour arriver à ses fins. Il est vrai qu'une victoire en championnat, cette saison, sera automatiquement synonyme de passe-droit en phase des poules de la lucrative Ligue des Champions. Avec 15 millions d'euros de rentrées financières à la clé.

Lors du prochain marché des transferts, en janvier, seul Tom De Sutter pourrait quitter le Parc Astrid. Barré par les Milan Jovanovic, Dieumerci Mbokani, Matias Suarez et autres Ronald Vargas, l'attaquant flandrien ne fait plus partie des priorités et ne devrait pas être retenu. Aligné à Westerlo, hier, en fin de match, il fut le seul Anderlechtois à ne pas célébrer la victoire avec les fans. Signe que la tête et la joie n'y sont plus...

Bruno Govers, Sport/Foot Magazine

Anderlecht, qui a fait du titre son objectif n°1 cette saison, compte garder l'essentiel de ses forces vives pour arriver à ses fins. Il est vrai qu'une victoire en championnat, cette saison, sera automatiquement synonyme de passe-droit en phase des poules de la lucrative Ligue des Champions. Avec 15 millions d'euros de rentrées financières à la clé. Lors du prochain marché des transferts, en janvier, seul Tom De Sutter pourrait quitter le Parc Astrid. Barré par les Milan Jovanovic, Dieumerci Mbokani, Matias Suarez et autres Ronald Vargas, l'attaquant flandrien ne fait plus partie des priorités et ne devrait pas être retenu. Aligné à Westerlo, hier, en fin de match, il fut le seul Anderlechtois à ne pas célébrer la victoire avec les fans. Signe que la tête et la joie n'y sont plus... Bruno Govers, Sport/Foot Magazine