Olivier Deschacht avait autrefois remis en cause la politique de transferts d'Anderlecht, lors d'un stage hivernal. A l'époque, son club avait fait venir de nouveaux défenseurs et il estimait qu'il manquait surtout des renforts devant. Sa réaction lui avait valu des remontrances publiques de la part de la direction.

Aujourd'hui, il remet le couvert. Sur son compte Twitter, il s'interroge à nouveau sur les derniers mouvements enregistrés au Sporting. Il ne comprend pas que les Mauves aient déjà transféré deux nouveaux backs gauches, donc des concurrents directs pour lui: le Suédois Behrang Safari et le Brésilien Diogo. Deschacht dit: "Je veux être clair et je peux dire que je suis de nouveau à 100%".

Il n'a pas beaucoup joué la saison dernière car il s'était occasionné une sérieuse blessure à la cheville à la fin du mois d'octobre. Il est brièvement revenu dans l'équipe lors des play-offs mais n'a pas eu l'occasion de prouver sur le terrain que sa blessure était vraiment de l'histoire ancienne.

Ces deux transferts signifient-ils que la direction cherche à pousser Olivier Deschacht vers la porte de sortie?

Pierre Danvoye

Olivier Deschacht avait autrefois remis en cause la politique de transferts d'Anderlecht, lors d'un stage hivernal. A l'époque, son club avait fait venir de nouveaux défenseurs et il estimait qu'il manquait surtout des renforts devant. Sa réaction lui avait valu des remontrances publiques de la part de la direction. Aujourd'hui, il remet le couvert. Sur son compte Twitter, il s'interroge à nouveau sur les derniers mouvements enregistrés au Sporting. Il ne comprend pas que les Mauves aient déjà transféré deux nouveaux backs gauches, donc des concurrents directs pour lui: le Suédois Behrang Safari et le Brésilien Diogo. Deschacht dit: "Je veux être clair et je peux dire que je suis de nouveau à 100%". Il n'a pas beaucoup joué la saison dernière car il s'était occasionné une sérieuse blessure à la cheville à la fin du mois d'octobre. Il est brièvement revenu dans l'équipe lors des play-offs mais n'a pas eu l'occasion de prouver sur le terrain que sa blessure était vraiment de l'histoire ancienne. Ces deux transferts signifient-ils que la direction cherche à pousser Olivier Deschacht vers la porte de sortie?Pierre Danvoye