En clôture de son stage à Tegelen (Pays-Bas), le Sporting Anderlecht s'est incliné par le plus petit écart (1-0) face à l'équipe d'Otelul Galati, le champion de Roumanie. Plus que la défaite, c'est bien la manière qui inquiète. Les Mauves ont cruellement manqué de mordant, particulièrement en seconde période. Néanmoins, la pâle prestation des Bruxellois peut s'expliquer par la fatigue, due à stage éprouvant, et par le nombre impressionnant de blessés.

Le seul but de la rencontre a été inscrit par l'attaquant serbe Bratislav Punosevac à la 81e minute. Si Suarez et Safari ont bien tenu leur place, ce ne fut pas le cas de tous. Veselinovic et Chavarria n'étaient particulièrement pas inspirés hier après-midi.

Décidément, les champions roumains ne réussissent pas aux Anderlechtois. Les Mauves s'étaient déjà inclinés (0-3) en stage préparatoire l'année passée face à Cluj, alors champion de Roumanie.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

En clôture de son stage à Tegelen (Pays-Bas), le Sporting Anderlecht s'est incliné par le plus petit écart (1-0) face à l'équipe d'Otelul Galati, le champion de Roumanie. Plus que la défaite, c'est bien la manière qui inquiète. Les Mauves ont cruellement manqué de mordant, particulièrement en seconde période. Néanmoins, la pâle prestation des Bruxellois peut s'expliquer par la fatigue, due à stage éprouvant, et par le nombre impressionnant de blessés. Le seul but de la rencontre a été inscrit par l'attaquant serbe Bratislav Punosevac à la 81e minute. Si Suarez et Safari ont bien tenu leur place, ce ne fut pas le cas de tous. Veselinovic et Chavarria n'étaient particulièrement pas inspirés hier après-midi. Décidément, les champions roumains ne réussissent pas aux Anderlechtois. Les Mauves s'étaient déjà inclinés (0-3) en stage préparatoire l'année passée face à Cluj, alors champion de Roumanie. Sportfootmagazine.be, avec Belga