Milivojevic compte trois sélections avec l'équipe nationale de Serbie. La dernière remonte au 7 juin contre la Belgique en qualifications de la Coupe du Monde. Au stade Roi Baudouin, ce milieu de terrain avait été remplacé à la 69-ème minute. Le joueur de l'Etoile Rouge Belgrade doit remplacer l'Argentin Lucas Biglia, qui était devenu le chouchou des supporters mauves. "Je ne sais pas si nous allons le présenter ce vendredi mais il vient tout d'abord pour passer des tests et puis, j'attends encore l'autorisation de son club", a expliqué Van Holsbeeck. "Nous espérons boucler l'affaire rapidement puisque nous avons déjà un accord de principe". Outre Milivojevic, Anderlecht s'intéresse à un autre joueur serbe. Van Holsbeeck se dit très intéressé par Aleksandar Mitrovic, jeune attaquant de 18 ans du Partizan Belgrade. L'avant a effectué ses débuts en équipe nationale le 7 juin dernier (il avait également été remplacé à la 69ème). "C'est un talent qui nous intéresse réellement et nous suivons le dossier mais l'affaire est encore loin d'être conclue", temporise Van Holsbeeck (Belga)

Milivojevic compte trois sélections avec l'équipe nationale de Serbie. La dernière remonte au 7 juin contre la Belgique en qualifications de la Coupe du Monde. Au stade Roi Baudouin, ce milieu de terrain avait été remplacé à la 69-ème minute. Le joueur de l'Etoile Rouge Belgrade doit remplacer l'Argentin Lucas Biglia, qui était devenu le chouchou des supporters mauves. "Je ne sais pas si nous allons le présenter ce vendredi mais il vient tout d'abord pour passer des tests et puis, j'attends encore l'autorisation de son club", a expliqué Van Holsbeeck. "Nous espérons boucler l'affaire rapidement puisque nous avons déjà un accord de principe". Outre Milivojevic, Anderlecht s'intéresse à un autre joueur serbe. Van Holsbeeck se dit très intéressé par Aleksandar Mitrovic, jeune attaquant de 18 ans du Partizan Belgrade. L'avant a effectué ses débuts en équipe nationale le 7 juin dernier (il avait également été remplacé à la 69ème). "C'est un talent qui nous intéresse réellement et nous suivons le dossier mais l'affaire est encore loin d'être conclue", temporise Van Holsbeeck (Belga)