Ballan, 33 ans, avait été victime d'une très lourde chute à Denia lors du camp d'entraînement d'avant-saison à Alicante en décembre 2012. Il souffrait de fractures aux côtes et au fémur gauche, et d'une perforation. Une ablation de la rate avait été nécéssaire. Il était repassé sur le billard pour une appendicite en février. Depuis, rien ne vas plus. "Il y a des complications qui justifient une nouvelle intervention", explique le Dr Max Testa, médecin en chef du BMC Racing Team, qui n'a pas pu préciser la durée probable de l'indisponibilité. "Alessandro souffre à nouveau et nous espérons que cette opération mettra un terme à tout cela". Contraint à l'abandon au Tour de Wallonie, l'Italien se plaignait de douleurs abdominales. "Il a passé deux jours en observation dans un hôpital belge. Les examens ont révélé qu'une intervention chirurgicale était nécéssaire pour supprimer les adhérences qui se sont développées au niveau de l'abdomen suite à ses précédentes opérations. Celà se fera en principe dans 2 ou 3 semaines. On doit encore examiner la situation avec des spécialistes italiens et américains..." "J'étais content de ma guérison après ma chute à Denia", admet l'ex-champion du monde, "mais ces complications m'ont ensuite déçu. Heureusement je sais qu'après cette dernière opération, je serai enfin en bonne santé. Cette expérience m'a rapproché de ma famille et de mes amis. Elle me rendra plus fort dans la vie"... (Belga)

Ballan, 33 ans, avait été victime d'une très lourde chute à Denia lors du camp d'entraînement d'avant-saison à Alicante en décembre 2012. Il souffrait de fractures aux côtes et au fémur gauche, et d'une perforation. Une ablation de la rate avait été nécéssaire. Il était repassé sur le billard pour une appendicite en février. Depuis, rien ne vas plus. "Il y a des complications qui justifient une nouvelle intervention", explique le Dr Max Testa, médecin en chef du BMC Racing Team, qui n'a pas pu préciser la durée probable de l'indisponibilité. "Alessandro souffre à nouveau et nous espérons que cette opération mettra un terme à tout cela". Contraint à l'abandon au Tour de Wallonie, l'Italien se plaignait de douleurs abdominales. "Il a passé deux jours en observation dans un hôpital belge. Les examens ont révélé qu'une intervention chirurgicale était nécéssaire pour supprimer les adhérences qui se sont développées au niveau de l'abdomen suite à ses précédentes opérations. Celà se fera en principe dans 2 ou 3 semaines. On doit encore examiner la situation avec des spécialistes italiens et américains..." "J'étais content de ma guérison après ma chute à Denia", admet l'ex-champion du monde, "mais ces complications m'ont ensuite déçu. Heureusement je sais qu'après cette dernière opération, je serai enfin en bonne santé. Cette expérience m'a rapproché de ma famille et de mes amis. Elle me rendra plus fort dans la vie"... (Belga)