"La présentation m'a appris qu'il s'agissait d'un Tour trsè complet" a déclaré Alberto Contador mercredi à paris où il a assisté à la présentation officielle de l'édition 2013. Le parcours est très diversifié. Il y a notamment de nouveau un contre-la-montre par équipes et de difficiles étapes de montagne. Quelles t l'étape que je trouve la plus difficile? Difficile à dire. En fait, toutes les é"tapes de montagne sont dures mais il s'agira aussi d'être attentif lors de la première semaine. Avec le vent, les bordures pourraient provoquer des cassures. Les étapes sont aussi plus longues. C'est un peu à mon avantage car j'apprécie les étapes plus difficiles. L'étape entre Gap et l'Alpe-d'Huez sera très spectaculaire avec la foule des supporters. Beaucoup vont se souvenir longtemps de cette étape. Ce sera un très beau Tour de France et qu'il sera disputé jusqu'à la fin à Paris. J'attends beaucoup de Bradley Wiggins même si moins de contre-la-montre sera à son désavantage. Son équipier Christopher Froome sera aussi un concurrent et il y aura toujours Cadel Evans et Andy Schleck. Je ne suis certainement pas le seul favori de cette édition jubilée." (LIONEL BONAVENTURE)

"La présentation m'a appris qu'il s'agissait d'un Tour trsè complet" a déclaré Alberto Contador mercredi à paris où il a assisté à la présentation officielle de l'édition 2013. Le parcours est très diversifié. Il y a notamment de nouveau un contre-la-montre par équipes et de difficiles étapes de montagne. Quelles t l'étape que je trouve la plus difficile? Difficile à dire. En fait, toutes les é"tapes de montagne sont dures mais il s'agira aussi d'être attentif lors de la première semaine. Avec le vent, les bordures pourraient provoquer des cassures. Les étapes sont aussi plus longues. C'est un peu à mon avantage car j'apprécie les étapes plus difficiles. L'étape entre Gap et l'Alpe-d'Huez sera très spectaculaire avec la foule des supporters. Beaucoup vont se souvenir longtemps de cette étape. Ce sera un très beau Tour de France et qu'il sera disputé jusqu'à la fin à Paris. J'attends beaucoup de Bradley Wiggins même si moins de contre-la-montre sera à son désavantage. Son équipier Christopher Froome sera aussi un concurrent et il y aura toujours Cadel Evans et Andy Schleck. Je ne suis certainement pas le seul favori de cette édition jubilée." (LIONEL BONAVENTURE)