Svindal, 30 ans, est le 6e skieur de l'histoire à gagner au moins cinq titres aux Mondiaux. Le colosse d'Oslo compte désormais huit médailles aux Mondiaux, dont deux titres en descente, après celui de 2007 à Are (Suède), à ranger auprès de trois podiums olympiques. Par temps gris, la Wunderteam a douché les espoirs de quelque 30.000 spectateurs accourus dans la station. Klaus Kröll a échoué au pied du podium, à 1 sec 35/100e du scratch, seul Autrichien dans les dix premiers. Déçu par sa 3e place mercredi en super-G, sa discipline d'élection, Svindal avait manifesté sa volonté de remettre les pendules à l'heure. "J'étais un peu en colère mercredi, non pas pour la médaille, mais pour les conditions de course. L'objectif, c'était de repartir des Mondiaux avec l'or", a déclaré le vainqueur. Lauréat de la 1re descente de la saison, fin novembre à Lake Louise (Canada), le Nordique a dompté superbement une pente requiérant des qualités de champion complet. Paris, 23 ans, a justifié sa grande forme. Le skieur du Haut-Adige s'est imposé cette saison sur les pistes exigeantes de Bormio et Kitzbühel. Jamais sur le podium en Coupe du monde, Poisson, 30 ans, avait affiché ces ambitions en se classant 4e à Kitzbühel. . (FABRICE COFFRINI)

Svindal, 30 ans, est le 6e skieur de l'histoire à gagner au moins cinq titres aux Mondiaux. Le colosse d'Oslo compte désormais huit médailles aux Mondiaux, dont deux titres en descente, après celui de 2007 à Are (Suède), à ranger auprès de trois podiums olympiques. Par temps gris, la Wunderteam a douché les espoirs de quelque 30.000 spectateurs accourus dans la station. Klaus Kröll a échoué au pied du podium, à 1 sec 35/100e du scratch, seul Autrichien dans les dix premiers. Déçu par sa 3e place mercredi en super-G, sa discipline d'élection, Svindal avait manifesté sa volonté de remettre les pendules à l'heure. "J'étais un peu en colère mercredi, non pas pour la médaille, mais pour les conditions de course. L'objectif, c'était de repartir des Mondiaux avec l'or", a déclaré le vainqueur. Lauréat de la 1re descente de la saison, fin novembre à Lake Louise (Canada), le Nordique a dompté superbement une pente requiérant des qualités de champion complet. Paris, 23 ans, a justifié sa grande forme. Le skieur du Haut-Adige s'est imposé cette saison sur les pistes exigeantes de Bormio et Kitzbühel. Jamais sur le podium en Coupe du monde, Poisson, 30 ans, avait affiché ces ambitions en se classant 4e à Kitzbühel. . (FABRICE COFFRINI)