Lors de l'audition de M. Gaone, le président du tribunal avait évoqué une comptabilité aux mécanismes nébuleux et la confusion de patrimoines. Lorsque l'ancien président louviérois prélevait de l'argent sur le compte du club dans lequel il a investi 2 millions d'euros en 18 ans, c'était en accord avec les administrateurs de La Louvière. "En tant que créancier, il était tout à fait légitime qu'il demande à récupérer une partie de son argent", a poursuivi le conseil de M. Gaone, en tentant de démontrer au tribunal, documents à l'appui, que les versements d'argent effectués étaient tout à fait réguliers et que le président ne se remboursait pas au mépris des autres créanciers. Revenant sur la commission de 250.000 euros qu'a perçue l'ancien agent de joueurs Pietro Allatta dans le cadre du transfert de Silvio Proto de La Louvière à Anderlecht, Me Krack a déploré l'absence et "la lâcheté et l'hypocrisie" du club bruxellois à cause desquelles M. Gaone a hérité du problème du paiement de cette commission. "Cette somme ne revenait absolument pas au club louviérois, qui n'avait aucun droit légitime sur celle-ci. Mon client ne l'a donc pas détournée", a-t-il estimé. Les avocats des anciens joueurs lierrois Dan Mitu et Igor Nikoloski auront la parole jeudi matin pour défendre leurs clients. (Belga)

Lors de l'audition de M. Gaone, le président du tribunal avait évoqué une comptabilité aux mécanismes nébuleux et la confusion de patrimoines. Lorsque l'ancien président louviérois prélevait de l'argent sur le compte du club dans lequel il a investi 2 millions d'euros en 18 ans, c'était en accord avec les administrateurs de La Louvière. "En tant que créancier, il était tout à fait légitime qu'il demande à récupérer une partie de son argent", a poursuivi le conseil de M. Gaone, en tentant de démontrer au tribunal, documents à l'appui, que les versements d'argent effectués étaient tout à fait réguliers et que le président ne se remboursait pas au mépris des autres créanciers. Revenant sur la commission de 250.000 euros qu'a perçue l'ancien agent de joueurs Pietro Allatta dans le cadre du transfert de Silvio Proto de La Louvière à Anderlecht, Me Krack a déploré l'absence et "la lâcheté et l'hypocrisie" du club bruxellois à cause desquelles M. Gaone a hérité du problème du paiement de cette commission. "Cette somme ne revenait absolument pas au club louviérois, qui n'avait aucun droit légitime sur celle-ci. Mon client ne l'a donc pas détournée", a-t-il estimé. Les avocats des anciens joueurs lierrois Dan Mitu et Igor Nikoloski auront la parole jeudi matin pour défendre leurs clients. (Belga)