On s'y attendait, l'UCI a décidé de faire appel de la décision de la Fédération espagnole de cyclisme (RFEC) de blanchir Alberto Contador des soupçons de dopage qui pesaient sur lui. L'affaire sera donc maintenant portée devant le TAS et l'UCI devra prouver la culpabilité du coureur espagnol. Pour rappel, celui-ci avait été contrôlé positif au clenbutérol lors du Tour de France 2010. Contador s'était défendu en parlant de contamination alimentaire.

La décision de faire appel découle de l'étude approfondie du dossier reçu de la RFEC, précise l'UCI dans un court communiqué diffusé en milieu de journée. L'Agence mondiale antidopage (AMA) pourrait elle aussi interjeter appel dans les jours à venir.

Leader du Tour de Catalogne grâce à sa victoire dans l'étape-reine de mercredi à Andorre, Alberto Contador, qui porte les couleurs de l'équipe Saxo Bank après avoir défendu celles d'Astana l'an passé, peut continuer à courir, l'appel devant le TAS n'étant pas suspensif.

Le triple vainqueur du Tour de France (2007, 2009, 2010) comptait prendre le départ du Tour d'Italie dans six semaines à Turin.

Sportfootmagazine.be avec Belga

On s'y attendait, l'UCI a décidé de faire appel de la décision de la Fédération espagnole de cyclisme (RFEC) de blanchir Alberto Contador des soupçons de dopage qui pesaient sur lui. L'affaire sera donc maintenant portée devant le TAS et l'UCI devra prouver la culpabilité du coureur espagnol. Pour rappel, celui-ci avait été contrôlé positif au clenbutérol lors du Tour de France 2010. Contador s'était défendu en parlant de contamination alimentaire. La décision de faire appel découle de l'étude approfondie du dossier reçu de la RFEC, précise l'UCI dans un court communiqué diffusé en milieu de journée. L'Agence mondiale antidopage (AMA) pourrait elle aussi interjeter appel dans les jours à venir. Leader du Tour de Catalogne grâce à sa victoire dans l'étape-reine de mercredi à Andorre, Alberto Contador, qui porte les couleurs de l'équipe Saxo Bank après avoir défendu celles d'Astana l'an passé, peut continuer à courir, l'appel devant le TAS n'étant pas suspensif. Le triple vainqueur du Tour de France (2007, 2009, 2010) comptait prendre le départ du Tour d'Italie dans six semaines à Turin. Sportfootmagazine.be avec Belga