"La pression de l'UCI et de l'AMA a eu beaucoup de poids dans la proposition de sanction de la Fédération espagnole de cyclisme." C'est ce qu'a déclaré l'Espagnol Alberto Contador à l'agence espagnole EFE.

L'Espagnol, qui a été contrôlé au clenbutérol (produit qui stimule la fonction pulmonaire et possède des effets anabolisants) durant le Tour de France 2010, attend l'avis définitif de la fédération espagnole sur sa sanction. Pour rappel, le triple vainqueur du Tour risque d'être suspendu pendant un an et de perdre sa victoire au Tour 2010.

Alberto Contador s'est dit "dégouté et déçu" de la Fédération affirmant que son cas "était politisé depuis longtemps" ce qui, selon lui, lui a porté préjudice.

Et pourtant, l'Espagnol a reçu ce matin le soutien de José Luis Zapatero, le chef du gouvernement espagnol. Par Twitter, ce dernier affirme "qu'il n'y aucune raison juridique de sanctionner Contador".

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"La pression de l'UCI et de l'AMA a eu beaucoup de poids dans la proposition de sanction de la Fédération espagnole de cyclisme." C'est ce qu'a déclaré l'Espagnol Alberto Contador à l'agence espagnole EFE. L'Espagnol, qui a été contrôlé au clenbutérol (produit qui stimule la fonction pulmonaire et possède des effets anabolisants) durant le Tour de France 2010, attend l'avis définitif de la fédération espagnole sur sa sanction. Pour rappel, le triple vainqueur du Tour risque d'être suspendu pendant un an et de perdre sa victoire au Tour 2010. Alberto Contador s'est dit "dégouté et déçu" de la Fédération affirmant que son cas "était politisé depuis longtemps" ce qui, selon lui, lui a porté préjudice. Et pourtant, l'Espagnol a reçu ce matin le soutien de José Luis Zapatero, le chef du gouvernement espagnol. Par Twitter, ce dernier affirme "qu'il n'y aucune raison juridique de sanctionner Contador". Sportfootmagazine.be, avec Belga