Jacques Borlée, qui avait annoncé il y a quelques semaines que la LBFA avait souhaité le démettre de son poste de coach du 4x400 m, a attaqué en justice en référé la Ligue francophone car celle-ci refuse de lui payer sa rémunération pour l'ensemble de l'année 2013. Lundi, le Comité Olympique et Interfédéral Belge (COIB) s'était prononcé pour le maintien du relais 4X400 m "avec comme athlètes de base Kevin et Jonathan Borlée et avec Jacques Borlée comme entraîneur". Souhaitant qu'un accord soit trouvé rapidement, le COIB s'est dit prêt à jouer un rôle de médiateur si les deux parties en conflit le souhaitaient. "La Ligue Belge Francophone d'Athlétisme a pris bonne note de la proposition de médiation du COIB. Elle est parfaitement consciente de l'importance du relais 4X400 m dans le paysage athlétique et en a fait un de ses objectifs majeurs de sa politique sportive. Depuis un an, plusieurs médiateurs ont déjà été désignés sans toutefois parvenir à une solution satisfaisante pour toutes les parties. Une action en justice étant actuellement introduite par Jonathan et Kevin Borlée, la LBFA en attend le résultat", indique la LBFA dans un communiqué. (Belga)

Jacques Borlée, qui avait annoncé il y a quelques semaines que la LBFA avait souhaité le démettre de son poste de coach du 4x400 m, a attaqué en justice en référé la Ligue francophone car celle-ci refuse de lui payer sa rémunération pour l'ensemble de l'année 2013. Lundi, le Comité Olympique et Interfédéral Belge (COIB) s'était prononcé pour le maintien du relais 4X400 m "avec comme athlètes de base Kevin et Jonathan Borlée et avec Jacques Borlée comme entraîneur". Souhaitant qu'un accord soit trouvé rapidement, le COIB s'est dit prêt à jouer un rôle de médiateur si les deux parties en conflit le souhaitaient. "La Ligue Belge Francophone d'Athlétisme a pris bonne note de la proposition de médiation du COIB. Elle est parfaitement consciente de l'importance du relais 4X400 m dans le paysage athlétique et en a fait un de ses objectifs majeurs de sa politique sportive. Depuis un an, plusieurs médiateurs ont déjà été désignés sans toutefois parvenir à une solution satisfaisante pour toutes les parties. Une action en justice étant actuellement introduite par Jonathan et Kevin Borlée, la LBFA en attend le résultat", indique la LBFA dans un communiqué. (Belga)