Le joueur italien de 21 ans est accusé d'avoir asséné un double coup de pied à la tête du milieu de terrain des Spurs, Scott Parker. La Fédération anglaise de football (FA) s'appuie sur des images de l'incident.

Balotelli a jusqu'à mercredi soir (19h00) pour faire appel. "Nous devrons probablement nous passer du joueur pendant quatre rencontres", a admis l' entraîneur adjoint de Manchester City David Platt à la veille de la demi-finale retour de la Coupe de la Ligue anglaise contre Liverpool, vainqueur 1-0 à l'aller.

Balotelli manquera le match de mercredi si City accepte la sanction de 4 matches, mais pourrait le disputer si son équipe choisissait au contraire d'interjeter appel contre la décision de la FA.

Un appel de City pourrait toutefois aboutir à une sanction encore plus lourde. Ce qui serait préjudiciable à ce stade de la saison, City conservant trois points d'avance sur United en tête du classement du championnat.

Platt a laissé entendre que la décision de son équipe pourrait être influencée par un précédent très récent, où elle avait échoué à faire annuler une sanction de quatre matches de suspension contre Vincent Kompany lors du derby du 8 janvier contre Manchester United (2-3) en Coupe d'Angleterre.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le joueur italien de 21 ans est accusé d'avoir asséné un double coup de pied à la tête du milieu de terrain des Spurs, Scott Parker. La Fédération anglaise de football (FA) s'appuie sur des images de l'incident. Balotelli a jusqu'à mercredi soir (19h00) pour faire appel. "Nous devrons probablement nous passer du joueur pendant quatre rencontres", a admis l' entraîneur adjoint de Manchester City David Platt à la veille de la demi-finale retour de la Coupe de la Ligue anglaise contre Liverpool, vainqueur 1-0 à l'aller. Balotelli manquera le match de mercredi si City accepte la sanction de 4 matches, mais pourrait le disputer si son équipe choisissait au contraire d'interjeter appel contre la décision de la FA. Un appel de City pourrait toutefois aboutir à une sanction encore plus lourde. Ce qui serait préjudiciable à ce stade de la saison, City conservant trois points d'avance sur United en tête du classement du championnat. Platt a laissé entendre que la décision de son équipe pourrait être influencée par un précédent très récent, où elle avait échoué à faire annuler une sanction de quatre matches de suspension contre Vincent Kompany lors du derby du 8 janvier contre Manchester United (2-3) en Coupe d'Angleterre. Sportfootmagazine.be, avec Belga