"Les sédatifs administrés à Michael sont depuis peu diminués afin d'entamer un processus de réveil, qui pourra durer longtemps", déclare Sabine Kehm. Le journal L'Equipe avait annoncé mercredi que Michael Shcumacher avait réagi de manière positive à une tentative de réveil progressif entamée cette semaine par les médecins du CHU de Grenoble, mais l'information n'avait pas encore été confirmée par Sabine Kehm. Michael Shcumacher, 45 ans, est plongé dans le coma depuis son accident de ski survenu le 29 décembre dernier à Meribel, dans les Alpes françaises. Il est depuis aux soins intensifs au CHU de Grenoble. (Belga)

"Les sédatifs administrés à Michael sont depuis peu diminués afin d'entamer un processus de réveil, qui pourra durer longtemps", déclare Sabine Kehm. Le journal L'Equipe avait annoncé mercredi que Michael Shcumacher avait réagi de manière positive à une tentative de réveil progressif entamée cette semaine par les médecins du CHU de Grenoble, mais l'information n'avait pas encore été confirmée par Sabine Kehm. Michael Shcumacher, 45 ans, est plongé dans le coma depuis son accident de ski survenu le 29 décembre dernier à Meribel, dans les Alpes françaises. Il est depuis aux soins intensifs au CHU de Grenoble. (Belga)