"L'opération s'est très bien passée et a été très rapide, il n'y a eu aucun problème", a dit le Professeur Carminati après l'intervention, qui a duré 35 minutes.

L'acte médical a comblé un petit trou dans le coeur du joueur entre les oreillettes droite et gauche, "sans chirurgie", a précisé le médecin, une sonde ayant colmaté la brèche de l'intérieur.

Le responsable du département de neurologie de l'hôpital de Milan, Nereo Bresolin, a précisé que "la petite lésion (au cerveau) disparaîtra progressivement". Si tout va bien le joueur pourra sortir dimanche de l'hôpital, a-t-on précisé de source médicale.

Fantantonio ne devrait pas pouvoir reprendre la compétition avant quatre à six mois, et pourrait manquer l'Euro-2012 en juin. "J'étais très inquiet mais il n'y a pas de risque pour sa carrière", avait dit mardi l'administrateur délégué de l'AC Milan, Adriano Galliani.

Cassano, 29 ans, avait été victime d'un malaise dans la nuit de samedi à dimanche, au retour d'un match de Championnat d'Italie à Rome. Il a eu momentanément des difficultés d'élocution et à marcher, provoquées par le manque d'oxygène dans le cerveau.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"L'opération s'est très bien passée et a été très rapide, il n'y a eu aucun problème", a dit le Professeur Carminati après l'intervention, qui a duré 35 minutes. L'acte médical a comblé un petit trou dans le coeur du joueur entre les oreillettes droite et gauche, "sans chirurgie", a précisé le médecin, une sonde ayant colmaté la brèche de l'intérieur. Le responsable du département de neurologie de l'hôpital de Milan, Nereo Bresolin, a précisé que "la petite lésion (au cerveau) disparaîtra progressivement". Si tout va bien le joueur pourra sortir dimanche de l'hôpital, a-t-on précisé de source médicale. Fantantonio ne devrait pas pouvoir reprendre la compétition avant quatre à six mois, et pourrait manquer l'Euro-2012 en juin. "J'étais très inquiet mais il n'y a pas de risque pour sa carrière", avait dit mardi l'administrateur délégué de l'AC Milan, Adriano Galliani. Cassano, 29 ans, avait été victime d'un malaise dans la nuit de samedi à dimanche, au retour d'un match de Championnat d'Italie à Rome. Il a eu momentanément des difficultés d'élocution et à marcher, provoquées par le manque d'oxygène dans le cerveau. Sportfootmagazine.be, avec Belga