Le sport, et le haut niveau en particulier, joue un rôle important dans notre société, rappelle le COIB. Pour poursuivre cette action, il nécessite un soutien accru de tous les acteurs. Compétence communautaire, le sport nécessite néanmoins une rationalisation et une optimalisation des investissements, estime le comité olympique. Pour lui, le travail de coordination mis en place doit être poursuivi pour soutenir plus efficacement l'athlète et son entourage, et ainsi obtenir de meilleurs résultats sportifs. A cet effet, le COIB préconise le renforcement de la "plateforme Olympique" mise en place par les différents ministres et le Comité olympique. Il en va de même pour le projet Be Gold mis en place il y a 10 ans, arrivé à échéance. Il vise la promotion des projets de détection, d'épanouissement et d'accompagnement des jeunes talents sportifs dans la perspective des Jeux. Le COIB estime essentiel la poursuite du projet et des efforts financiers qu'il implique pour la période 2014-2022. L'expérience Be Gold pourrait donner lieu à un projet Be Team centré sur les sports d'équipe, propose l'instance olympique belge, qui met en avant les bons résultats récents collectés dans différentes disciplines. Le COIB appelle aussi à une politique concertée afin de permettre aux athlètes de haut niveau de disposer d'infrastructures adéquates, tandis qu'en matière de dopage il préconise de profiter de l'entrée en vigueur du nouveau Code de l'Agence Mondiale Antidopage, le 1er janvier 2015, pour mettre en place une politique harmonisée, notamment en matière de 'Whereabouts', ces informations sur leur localisation que les sportifs sont contraints de transmettre. (Belga)

Le sport, et le haut niveau en particulier, joue un rôle important dans notre société, rappelle le COIB. Pour poursuivre cette action, il nécessite un soutien accru de tous les acteurs. Compétence communautaire, le sport nécessite néanmoins une rationalisation et une optimalisation des investissements, estime le comité olympique. Pour lui, le travail de coordination mis en place doit être poursuivi pour soutenir plus efficacement l'athlète et son entourage, et ainsi obtenir de meilleurs résultats sportifs. A cet effet, le COIB préconise le renforcement de la "plateforme Olympique" mise en place par les différents ministres et le Comité olympique. Il en va de même pour le projet Be Gold mis en place il y a 10 ans, arrivé à échéance. Il vise la promotion des projets de détection, d'épanouissement et d'accompagnement des jeunes talents sportifs dans la perspective des Jeux. Le COIB estime essentiel la poursuite du projet et des efforts financiers qu'il implique pour la période 2014-2022. L'expérience Be Gold pourrait donner lieu à un projet Be Team centré sur les sports d'équipe, propose l'instance olympique belge, qui met en avant les bons résultats récents collectés dans différentes disciplines. Le COIB appelle aussi à une politique concertée afin de permettre aux athlètes de haut niveau de disposer d'infrastructures adéquates, tandis qu'en matière de dopage il préconise de profiter de l'entrée en vigueur du nouveau Code de l'Agence Mondiale Antidopage, le 1er janvier 2015, pour mettre en place une politique harmonisée, notamment en matière de 'Whereabouts', ces informations sur leur localisation que les sportifs sont contraints de transmettre. (Belga)