Quatre équipes peuvent encore prétendre au titre et cela se ressent au niveau des coaches qui sont sous pression. Guy Luzon, Michel Preud'homme et Francky Dury ont eu des comportements très limite sur le bord du terrain ce week-end ou dans leurs déclarations d'après-match.

Bien sûr, les matches sont âprement disputés et les duels musclés mais ce n'est pas une raison pour se comporter de la sorte avec le quatrième arbitre. On demande sans arrêt du respect partout et ce genre d'attitude n'est pas une bonne pub pour notre football.

S'il y a bien un club qui avait des raisons de se plaindre, c'est Lokeren. La faute de main de Cheikhou Kouyaté était flagrante et Jérôme Nzolo aurait dû accorder le penalty. À Zulte Waregem-Bruges, l'expulsion de Sven Kums est tout à fait justifiée et je pense que Thomas Meunier et Olafur Skulason auraient aussi pu se voir brandir la carte rouge.

À Bruges, Lior Refaelov et Maxime Lestienne ne sont pas au niveau depuis deux matches. Le reste de l'équipe s'est bien repris, malgré la défaite, après la débâcle d'Anderlecht. Le Club va maintenant disputer deux matches à domicile qui vont être déterminants : il va falloir faire preuve de plus de conviction et de précision en attaque pour arrêter la spirale négative.

Propos recueillis par Jules Monnier

Quatre équipes peuvent encore prétendre au titre et cela se ressent au niveau des coaches qui sont sous pression. Guy Luzon, Michel Preud'homme et Francky Dury ont eu des comportements très limite sur le bord du terrain ce week-end ou dans leurs déclarations d'après-match. Bien sûr, les matches sont âprement disputés et les duels musclés mais ce n'est pas une raison pour se comporter de la sorte avec le quatrième arbitre. On demande sans arrêt du respect partout et ce genre d'attitude n'est pas une bonne pub pour notre football. S'il y a bien un club qui avait des raisons de se plaindre, c'est Lokeren. La faute de main de Cheikhou Kouyaté était flagrante et Jérôme Nzolo aurait dû accorder le penalty. À Zulte Waregem-Bruges, l'expulsion de Sven Kums est tout à fait justifiée et je pense que Thomas Meunier et Olafur Skulason auraient aussi pu se voir brandir la carte rouge. À Bruges, Lior Refaelov et Maxime Lestienne ne sont pas au niveau depuis deux matches. Le reste de l'équipe s'est bien repris, malgré la défaite, après la débâcle d'Anderlecht. Le Club va maintenant disputer deux matches à domicile qui vont être déterminants : il va falloir faire preuve de plus de conviction et de précision en attaque pour arrêter la spirale négative.Propos recueillis par Jules Monnier