Le dirigeant d'Anderlecht et patron des Diables Rouges n'y avait pas été par quatre chemins avant le déplacement de l'équipe nationale en Slovénie : "90% des entraîneurs touchent des commissions sur les transferts." Cette phrase a fait du chemin et fut encore citée sur le plateau de "La Tribune" (RTBF) hier soir.

Il est quand même étonnant que les coaches ne se soient pas élevés contre cette affirmation. Est-ce un aveu ou la preuve que les entraîneurs sont isolés dans le monde du football ? Les agents de joueurs cèdent-ils des rétro-commissions aux coaches qui facilitent le transfert d'un joueur de leur écurie ? Le problème est-il plus vaste que cela dans un univers noyé sous l'argent ?

Il serait intéressant en tout cas que les agents de joueurs ne puissent plus avoir d'entraîneurs dans leurs portefeuilles. Une toute petite partie du problème serait résolue.

Pierre Bilic, Sport/Foot Magazine

Le dirigeant d'Anderlecht et patron des Diables Rouges n'y avait pas été par quatre chemins avant le déplacement de l'équipe nationale en Slovénie : "90% des entraîneurs touchent des commissions sur les transferts." Cette phrase a fait du chemin et fut encore citée sur le plateau de "La Tribune" (RTBF) hier soir. Il est quand même étonnant que les coaches ne se soient pas élevés contre cette affirmation. Est-ce un aveu ou la preuve que les entraîneurs sont isolés dans le monde du football ? Les agents de joueurs cèdent-ils des rétro-commissions aux coaches qui facilitent le transfert d'un joueur de leur écurie ? Le problème est-il plus vaste que cela dans un univers noyé sous l'argent ? Il serait intéressant en tout cas que les agents de joueurs ne puissent plus avoir d'entraîneurs dans leurs portefeuilles. Une toute petite partie du problème serait résolue. Pierre Bilic, Sport/Foot Magazine