La sixième étape, la plus longue (226,5 km) de ce Tour 2011, a vu s'imposer au sprint le Norvégien Edvald Boasson Hagen (Team Sky) au sommet de la dernière petite bosse à Lisieux. L'Australien Matthew Goss prend la deuxième place tandis que Thor Hushovd, troisième, conserve le maillot jaune. La puissance de Boasson Hagen a permis à l'équipe Sky de décrocher son premier succès sur le Tour.

Philippe Gilbert, enfermé à l'avant du peloton, a pris la 7e place du sprint, conservant pour un point son maillot vert du classement par points.

Le fil de la course

Cinq coureurs, les Néerlandais Lieuwe Westra et Johnny Hoogerland, le Français Anthony Roux, le Colombien Leonardo Duque et l'Italien Adriano Malori ont passé en tête la majeure partie de cette journée où la pluie a été quasi permanente. Partis depuis le 6e kilomètre, les cinq hommes ont compté un moment plus de dix minutes d'avance avant de voir leur avantage diminuer à 60 km de l'arrivée. Au passage, à l'occasion de deux des trois difficultés répertoriées, Hoogerland a empoché 3 points au classement de la montagne, lui permettant de déposséder l'Australien Cadel Evans de son maillot à pois. Malori, le dernier rescapé de l'échappée, a été repris à 3 km du terme.

Demain, le peloton quittera Le Mans pour rallier Châteauroux, au terme d'une étape probablement dévolue aux routiers-sprinteurs.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

La sixième étape, la plus longue (226,5 km) de ce Tour 2011, a vu s'imposer au sprint le Norvégien Edvald Boasson Hagen (Team Sky) au sommet de la dernière petite bosse à Lisieux. L'Australien Matthew Goss prend la deuxième place tandis que Thor Hushovd, troisième, conserve le maillot jaune. La puissance de Boasson Hagen a permis à l'équipe Sky de décrocher son premier succès sur le Tour. Philippe Gilbert, enfermé à l'avant du peloton, a pris la 7e place du sprint, conservant pour un point son maillot vert du classement par points. Le fil de la course Cinq coureurs, les Néerlandais Lieuwe Westra et Johnny Hoogerland, le Français Anthony Roux, le Colombien Leonardo Duque et l'Italien Adriano Malori ont passé en tête la majeure partie de cette journée où la pluie a été quasi permanente. Partis depuis le 6e kilomètre, les cinq hommes ont compté un moment plus de dix minutes d'avance avant de voir leur avantage diminuer à 60 km de l'arrivée. Au passage, à l'occasion de deux des trois difficultés répertoriées, Hoogerland a empoché 3 points au classement de la montagne, lui permettant de déposséder l'Australien Cadel Evans de son maillot à pois. Malori, le dernier rescapé de l'échappée, a été repris à 3 km du terme.Demain, le peloton quittera Le Mans pour rallier Châteauroux, au terme d'une étape probablement dévolue aux routiers-sprinteurs. Sportfootmagazine.be, avec Belga