Il avait à l'époque planté un drapeau du groupe de supporters Ultras au milieu du rond central. Les responsables du ministère ont estimé, sur base du procès-verbal dressé par la police de Charleroi, qu'il s'agissait d'un comportement incitant à la violence dans le stade. Le ministère dispose d'un délais de six mois pour infliger une sanction après un fait jugé répréhensible au regard de la Loi foot. (MIK)

Il avait à l'époque planté un drapeau du groupe de supporters Ultras au milieu du rond central. Les responsables du ministère ont estimé, sur base du procès-verbal dressé par la police de Charleroi, qu'il s'agissait d'un comportement incitant à la violence dans le stade. Le ministère dispose d'un délais de six mois pour infliger une sanction après un fait jugé répréhensible au regard de la Loi foot. (MIK)