Face au succès rencontré par les deux précédentes éditions de 2011 et 2013 et à la demande des supporters, l'AWIPH a organisé une nouvelle édition de cet événement. Six cents personnes présentant un handicap, physique ou mental, sont arrivées mardi matin à l'académie Robert-Louis Dreyfus, au Sart-Tilman, pour assister à un entraînement des joueurs du Standard. Elles ont ensuite eu la possibilité de rencontrer les joueurs, qui se sont prêtés à une séance d'autographes et de photos durant près d'une heure. Le groupe s'est ensuite rendu à Sclessin pour une visite du stade en début d'après-midi. À travers cette journée, l'objectif de l'AWIPH est à la fois d'offrir une expérience hors du commun à ces supporters, mais aussi de sensibiliser le grand public à l'accès au sport pour tous, en tant que sportif ou spectateur. L'AWIPH et le Standard de Liège collaborent pour organiser différentes activités. À chaque match du club, une trentaine de personnes handicapées assistent à la rencontre qui est traduite en audiodescription. L'AWIPH est également partenaire du club de football de Mons, même si aucune "journée extraordinaire" pour les supporters n'y a encore été organisée. (Belga)

Face au succès rencontré par les deux précédentes éditions de 2011 et 2013 et à la demande des supporters, l'AWIPH a organisé une nouvelle édition de cet événement. Six cents personnes présentant un handicap, physique ou mental, sont arrivées mardi matin à l'académie Robert-Louis Dreyfus, au Sart-Tilman, pour assister à un entraînement des joueurs du Standard. Elles ont ensuite eu la possibilité de rencontrer les joueurs, qui se sont prêtés à une séance d'autographes et de photos durant près d'une heure. Le groupe s'est ensuite rendu à Sclessin pour une visite du stade en début d'après-midi. À travers cette journée, l'objectif de l'AWIPH est à la fois d'offrir une expérience hors du commun à ces supporters, mais aussi de sensibiliser le grand public à l'accès au sport pour tous, en tant que sportif ou spectateur. L'AWIPH et le Standard de Liège collaborent pour organiser différentes activités. À chaque match du club, une trentaine de personnes handicapées assistent à la rencontre qui est traduite en audiodescription. L'AWIPH est également partenaire du club de football de Mons, même si aucune "journée extraordinaire" pour les supporters n'y a encore été organisée. (Belga)