Le Britannique, Mark Cavendish (HTC), s'est imposé au sprint dans la cinquième étape du Tour 2011 en remontant de justesse le champion de Belgique Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto) au terme de la petite bosse qui ponctuait les 164,5 km entre Carhaix et le Cap Fréhel, en Bretagne. Malgré sa relative déception, Gilbert réalise une bonne opération en endossant le maillot vert suite au déclassement de Jose Joaquin Rojas lors du sprint intermédiaire en raison d'un changement de ligne. Thor Hushovd conserve le maillot jaune.

Le fil de la course

Sous un ciel typiquement breton, alternant soleil et nuages, l'échappée du jour a été menée dès le 4e kilomètre par l'Espagnol Ivan Gutierrez, déjà à l'avant deux jours plus tôt, avec les Français Anthony Delaplace, Sébastien Turgot et Tristan Valentin.

Le quatuor a compté plus de cinq minutes d'avance (Km 45) avant d'être rejoint à 45 kilomètres de l'arrivée, tout comme plus tard les Français Roy et Voeckler, repris à l'approche de l'arrivée.

Chutes

L'étape a été marquée par plusieurs chutes dont celle, après 102 km, de Tom Boonen (Quick Step). Touché à la clavicule, l'ancien champion du monde a malgré tout rejoint l'arrivée avec plus de 13 minutes de retard, grâce à l'aide de son équipier néerlandais Addy Engels. "Tom souffre d'éraflures à la hanche et au dos, mais surtout à la fesse. Le médecin va avoir du travail, mais a priori il n'y a pas de fracture", a déclaré Wilfried Peeters, le directeur sportif de Quick Step.

Alberto Contador, s'est retrouvé lui aussi à terre. Le maillot déchiré sur le dos, il a changé de vélo et a réintégré un petit groupe comprenant notamment le Néerlandais Robert Gesink, attardé par une chute précédente, pour reprendre sa place dans le peloton.

La 6e étape sera la plus longue de l'épreuve. Elle mènera les coureurs de Dinan à Lisieux après un parcours de 226,5 km, en Normandie, comprenant plusieurs bosses dont la dernière à 1,5 km de l'arrivée.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le Britannique, Mark Cavendish (HTC), s'est imposé au sprint dans la cinquième étape du Tour 2011 en remontant de justesse le champion de Belgique Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto) au terme de la petite bosse qui ponctuait les 164,5 km entre Carhaix et le Cap Fréhel, en Bretagne. Malgré sa relative déception, Gilbert réalise une bonne opération en endossant le maillot vert suite au déclassement de Jose Joaquin Rojas lors du sprint intermédiaire en raison d'un changement de ligne. Thor Hushovd conserve le maillot jaune.Le fil de la course Sous un ciel typiquement breton, alternant soleil et nuages, l'échappée du jour a été menée dès le 4e kilomètre par l'Espagnol Ivan Gutierrez, déjà à l'avant deux jours plus tôt, avec les Français Anthony Delaplace, Sébastien Turgot et Tristan Valentin. Le quatuor a compté plus de cinq minutes d'avance (Km 45) avant d'être rejoint à 45 kilomètres de l'arrivée, tout comme plus tard les Français Roy et Voeckler, repris à l'approche de l'arrivée. Chutes L'étape a été marquée par plusieurs chutes dont celle, après 102 km, de Tom Boonen (Quick Step). Touché à la clavicule, l'ancien champion du monde a malgré tout rejoint l'arrivée avec plus de 13 minutes de retard, grâce à l'aide de son équipier néerlandais Addy Engels. "Tom souffre d'éraflures à la hanche et au dos, mais surtout à la fesse. Le médecin va avoir du travail, mais a priori il n'y a pas de fracture", a déclaré Wilfried Peeters, le directeur sportif de Quick Step. Alberto Contador, s'est retrouvé lui aussi à terre. Le maillot déchiré sur le dos, il a changé de vélo et a réintégré un petit groupe comprenant notamment le Néerlandais Robert Gesink, attardé par une chute précédente, pour reprendre sa place dans le peloton. La 6e étape sera la plus longue de l'épreuve. Elle mènera les coureurs de Dinan à Lisieux après un parcours de 226,5 km, en Normandie, comprenant plusieurs bosses dont la dernière à 1,5 km de l'arrivée. Sportfootmagazine.be, avec Belga