"Sur le coup, c'est une déception. Je n'ai pas été capable de faire ma technique sur la fin. C'est ce qui me déçoit. De ne pas avoir maîtrisé la course. Aux championnats de Belgique, j'avais eu cette maîtrise jusqu'au bout. Clairement cela fait partie de l'apprentissage", a reconnu le Virtonnais. "Ici, j'ai été un peu surpris de me faire dépasser dès les 200 premiers mètres. Ensuite j'ai essayé de repartir. J'espérais prendre plus de plaisir pour une première course. Je n'étais pas dans une série facile. C'est la cour des grands. Je ne pense que je me suis laissé impressionner. Je reste très motivé pour le relais où je serai moins 'amoché'", a ajouté Watrin qui refoulera la dure piste du Letzigrund samedi avec le 4X400 m. (Belga)

"Sur le coup, c'est une déception. Je n'ai pas été capable de faire ma technique sur la fin. C'est ce qui me déçoit. De ne pas avoir maîtrisé la course. Aux championnats de Belgique, j'avais eu cette maîtrise jusqu'au bout. Clairement cela fait partie de l'apprentissage", a reconnu le Virtonnais. "Ici, j'ai été un peu surpris de me faire dépasser dès les 200 premiers mètres. Ensuite j'ai essayé de repartir. J'espérais prendre plus de plaisir pour une première course. Je n'étais pas dans une série facile. C'est la cour des grands. Je ne pense que je me suis laissé impressionner. Je reste très motivé pour le relais où je serai moins 'amoché'", a ajouté Watrin qui refoulera la dure piste du Letzigrund samedi avec le 4X400 m. (Belga)