"Je courrai le contre-la-montre en leader. Je me dois d'honorer mon maillot, mon équipe, le Tour de France", a dit Nibali à Bergerac. "Aujourd'hui, j'ai un peu laissé filer après le panneau des trois kilomètres. Je voulais surtout éviter de prendre des risques. La pluie rendait le final difficile. Dans ce Tour, je me suis senti bien tous les jours. Certains jours mieux que d'autres mais les jambes ont toujours bien répondu." (Belga)

"Je courrai le contre-la-montre en leader. Je me dois d'honorer mon maillot, mon équipe, le Tour de France", a dit Nibali à Bergerac. "Aujourd'hui, j'ai un peu laissé filer après le panneau des trois kilomètres. Je voulais surtout éviter de prendre des risques. La pluie rendait le final difficile. Dans ce Tour, je me suis senti bien tous les jours. Certains jours mieux que d'autres mais les jambes ont toujours bien répondu." (Belga)