Le Norvégien Thor Hushovd (Garmin) a remporté la 16e étape du Tour de France au lendemain de la seconde journée de repos de cette 98e édition. Il a devancé au sprint ses deux derniers compagnons d'échappée : son compatriote Edvald Boasson Hagen (Sky) et son équipier canadien Ryder Hesjedal, 3e à 2 secondes. Il s'agit du 2e succès d'étape du champion du monde dans ce Tour après sa victoire dans la 13e étape le 15 juillet à Lourdes.

Alberto Contador a attaqué à plusieurs reprises dans le Col de Manse qui précédait l'arrivée. Il a réussi à s'échapper en compagnie de l'Australien Cadel Evans et de l'Espagnol Samuel Sanchez. Evans s'est isolé dans la descente et a pris la 11e place à 4:23, juste devant Contador et Sanchez à 4:26. Le grand perdant du jour est Andy Schleck, 36e à 5:32.

Dries Devenyns termine premier Belge à la 9e place avec 1:55 de retard et Philippe Gilbert fini à 4:44 en 15e position.

Les 162,5 km entre Saint-Paul-Trois-Châteaux et Gap ont été parcourus à un rythme très élevé (46,1 km/h de moyenne) malgré la présence d'une pluie battante dans la seconde moitié du parcours.

Au général, le Français Thomas Voeckler conserve le maillot jaune. Evans lui a repris 21 secondes. Il est désormais 2e à 1:45. Le Luxembourgeois Franck Schleck est 3e à 1:49, devant son frère Andy, 4e à 3:03. Alberto Contador est désormais 6e à 3:42.

Le fil de la course

La première heure de course est émaillée de nombreuses tentatives d'échappée, mais aucune attaque ne parvient à creuser un écart suffisant. Le peloton a effet parcouru cette première partie d'étape à plus de 50 km/h de moyenne.

Au 77e km, une accélération d'Hesjedal et Roy provoque une cassure à l'avant, isolant 13 coureurs à mi-parcours. Mais l'équipe Sky, voulant défendre le maillot blanc d'Uran, n'accorde pas son bon sortie et reprend une partie du groupe des échappés au Km 87, alors que la pluie fait son apparition sur la course.

La bonne échappée se forme après 92 km. Alan Perez Lezaun (Euskaltel), Thor Hushovd (Garmin), Edvald Boasson Hagen (Sky), Jeremy Roy (FDJ), Dries Devenyns (Quick step), Mikhail Ignatiev (Katusha), Ryder Hesjedal (Garmin), Marco Marcato (Vanacansoleil), Andriy Grivko (Astana) et Tony Martin (HTC) prennent la tête de la couse.

Au Km 114, le peloton pointe à plus de 5 minutes. La victoire finale se jouera donc entre les 10 fuyards.

Dès le début du col de Manse (Km 141,5) Ignatiev attaque. Devenyns n'arrive pas à le suivre, Hesjedal bien et poursuit seul en tête. Boasson Hagen part en chasse suivi de Hushovd.

A l'arrière, Alberto Contador attaque à plusieurs reprises. Evans et Sanchez tiennent le choc et s'envolent avec l'Espagnol. Les frères Schleck, Ivan Basso, Thomas Voeckler, etc. concèdent au trio de favoris 30 secondes au sommet du col.

Dans la descente, Andy Schleck se fait même décramponner du groupe maillot jaune, dans lequel son frère Franck parvient à se maintenir.

A l'arrivée, Thor Hushovd bat au sprint Boasson Hagen et Hesjedal. Martin est 4e à 38 secondes. Devenyns finit 9e à 1:55.

Evans, 11e à 4:23 et reprend 3 secondes à Contador et Sanchez, 21 à Voeckler et Frank Schleck, 54 à Basso et 1 minute 9 secondes à Andy Schleck.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le Norvégien Thor Hushovd (Garmin) a remporté la 16e étape du Tour de France au lendemain de la seconde journée de repos de cette 98e édition. Il a devancé au sprint ses deux derniers compagnons d'échappée : son compatriote Edvald Boasson Hagen (Sky) et son équipier canadien Ryder Hesjedal, 3e à 2 secondes. Il s'agit du 2e succès d'étape du champion du monde dans ce Tour après sa victoire dans la 13e étape le 15 juillet à Lourdes. Alberto Contador a attaqué à plusieurs reprises dans le Col de Manse qui précédait l'arrivée. Il a réussi à s'échapper en compagnie de l'Australien Cadel Evans et de l'Espagnol Samuel Sanchez. Evans s'est isolé dans la descente et a pris la 11e place à 4:23, juste devant Contador et Sanchez à 4:26. Le grand perdant du jour est Andy Schleck, 36e à 5:32. Dries Devenyns termine premier Belge à la 9e place avec 1:55 de retard et Philippe Gilbert fini à 4:44 en 15e position. Les 162,5 km entre Saint-Paul-Trois-Châteaux et Gap ont été parcourus à un rythme très élevé (46,1 km/h de moyenne) malgré la présence d'une pluie battante dans la seconde moitié du parcours. Au général, le Français Thomas Voeckler conserve le maillot jaune. Evans lui a repris 21 secondes. Il est désormais 2e à 1:45. Le Luxembourgeois Franck Schleck est 3e à 1:49, devant son frère Andy, 4e à 3:03. Alberto Contador est désormais 6e à 3:42. Le fil de la course La première heure de course est émaillée de nombreuses tentatives d'échappée, mais aucune attaque ne parvient à creuser un écart suffisant. Le peloton a effet parcouru cette première partie d'étape à plus de 50 km/h de moyenne. Au 77e km, une accélération d'Hesjedal et Roy provoque une cassure à l'avant, isolant 13 coureurs à mi-parcours. Mais l'équipe Sky, voulant défendre le maillot blanc d'Uran, n'accorde pas son bon sortie et reprend une partie du groupe des échappés au Km 87, alors que la pluie fait son apparition sur la course. La bonne échappée se forme après 92 km. Alan Perez Lezaun (Euskaltel), Thor Hushovd (Garmin), Edvald Boasson Hagen (Sky), Jeremy Roy (FDJ), Dries Devenyns (Quick step), Mikhail Ignatiev (Katusha), Ryder Hesjedal (Garmin), Marco Marcato (Vanacansoleil), Andriy Grivko (Astana) et Tony Martin (HTC) prennent la tête de la couse. Au Km 114, le peloton pointe à plus de 5 minutes. La victoire finale se jouera donc entre les 10 fuyards. Dès le début du col de Manse (Km 141,5) Ignatiev attaque. Devenyns n'arrive pas à le suivre, Hesjedal bien et poursuit seul en tête. Boasson Hagen part en chasse suivi de Hushovd. A l'arrière, Alberto Contador attaque à plusieurs reprises. Evans et Sanchez tiennent le choc et s'envolent avec l'Espagnol. Les frères Schleck, Ivan Basso, Thomas Voeckler, etc. concèdent au trio de favoris 30 secondes au sommet du col. Dans la descente, Andy Schleck se fait même décramponner du groupe maillot jaune, dans lequel son frère Franck parvient à se maintenir. A l'arrivée, Thor Hushovd bat au sprint Boasson Hagen et Hesjedal. Martin est 4e à 38 secondes. Devenyns finit 9e à 1:55. Evans, 11e à 4:23 et reprend 3 secondes à Contador et Sanchez, 21 à Voeckler et Frank Schleck, 54 à Basso et 1 minute 9 secondes à Andy Schleck. Sportfootmagazine.be, avec Belga