Au terme de cette 2e étape alpestre, le grimpeur de 24 ans a été le dernier rescapé d'une échappée de 17 coureurs lancée dès les premiers kilomètres. Abordant la montée finale dans un groupe de tête composé d'une dizaine de fuyards avec une petite minute d'avance seulement sur le peloton, Majka a été le seul à résister au retour des favoris. A l'arrivée, jugée à 1.855 m d'altitude, Majka a conservé une vingtaine de secondes sur Nibali et Péraud, qui s'étaient extraits d'un groupe de poursuivants à 4 km du terme. Jurgen Van den Broeck a été lâché dès les premères rampes de la montée finale et a perdu quelque 5 minutes sur le leader. Il sort ainsi du top 10 (11e). L'Espagnol Alejandro Valverde a lui aussi concédé du temps sur Nibali, mais reste néanmoins son dauphin au général, pointant désormais à 4:37 du maillot jaune. Péraud est 3e, à 4:50 du "Requin de Messines". Dimanche, la 15e étape conduira les coureurs de Tallard à Nîmes, sur 222 km. (Belga)

Au terme de cette 2e étape alpestre, le grimpeur de 24 ans a été le dernier rescapé d'une échappée de 17 coureurs lancée dès les premiers kilomètres. Abordant la montée finale dans un groupe de tête composé d'une dizaine de fuyards avec une petite minute d'avance seulement sur le peloton, Majka a été le seul à résister au retour des favoris. A l'arrivée, jugée à 1.855 m d'altitude, Majka a conservé une vingtaine de secondes sur Nibali et Péraud, qui s'étaient extraits d'un groupe de poursuivants à 4 km du terme. Jurgen Van den Broeck a été lâché dès les premères rampes de la montée finale et a perdu quelque 5 minutes sur le leader. Il sort ainsi du top 10 (11e). L'Espagnol Alejandro Valverde a lui aussi concédé du temps sur Nibali, mais reste néanmoins son dauphin au général, pointant désormais à 4:37 du maillot jaune. Péraud est 3e, à 4:50 du "Requin de Messines". Dimanche, la 15e étape conduira les coureurs de Tallard à Nîmes, sur 222 km. (Belga)