Le champion du monde norvégien Thor Hushovd (Garmin) a remporté en solitaire la 13e étape du Tour de France à Lourdes. Revenu à 2500 m de l'arrivée sur l'échappé, le Français

Jeremy Roy (Française des Jeux), après avoir décramponné un autre Français David Moncoutié (Cofidis), il a poursuivi son effort. Il a finalement gagné avec 10 secondes d'avance sur Moncoutié et 26 secondes sur Roy. Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto) a terminé à la 10e place à 6:48. Il devient 9e du général à 4:35. Partie de Pau 152,5 km plus avant, cette deuxième étape a vu les principaux favoris à la victoire finale se neutraliser et se désintéresser totalement de la course jusqu'à la sortie de Gilbert dans la descente du Col de l'Aubisque.

Le fil de la course

Après un début d'étape animé mais au cours duquel aucune échappée n'est parvenue à se former, un groupe composé de Thor Hushovd (Garmin-Cervelo), Jérôme Pineau (Quick Step), Vladimir Gusev (Katusha), David Moncoutié (Cofidis), Alessandro Petacchi (Lampre), Lars Bak (HTC), Maarten Tjallingii (Rabobank), Edvald Boasson Hagen (Sky), Dmitry Fofonov (Astana) et Jérémy Roy (FDJ) passe à l'offensive au Km 52.

Au sommet de la Côte de Belair (Cat 4), au Km 65, le peloton pointe à 4:10 des échappés.

Au pied de l'Aubisque, les dix leaders comptent 6 minutes d'avance. Très vite, Hushovd attaque. Il est bientôt repris et lâché par Roy puis aussi Moncoutié.

Au sommet du célèbre Col, Roy devance Moncoutié de 55 secondes et Hushovd, qui s'est bien accroché, d'un peu plus de 2 minutes.

Quand le peloton passe au sommet à 8:05 de la tête de la course, il était devenu évident que la victoire se jouerait entre les trois hommes de tête. C'est l'instant qu'a choisi Gilbert pour passer à l'attaque et filer seul dans la descente.

Au Km 140, Hushovd, qui a rejoint Moncoutié dans la descente, revient à 15 secondes de Roy.

A trois 3 km de l'arrivée, Hushovd contre Moncoutié et file rejoindre Roy qui ne parvient pas à rester dans le sillage du champion du monde.

Hushovd gagne en solitaire avec 10 secondes d'avance sur Moncoutié et 26 sur Roy.

Thor Hushovd a remporté cet après-midi sa 9e victoire sur le Tour de France, la première en 2011. Il avait porté de maillot jaune durant sept jours entre les 3 et 10 juillet. C'est la 6e année consécutive que le Norvégien remporte une étape dans le Tour.

Le Français Thomas Voeckler (Europcar) a conservé le maillot jaune. Il précède toujours le Luxembourgeois Franck Schleck (Leopard) de 1:49 et l'Australien Cadel Evans (BMC) de 2:06.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le champion du monde norvégien Thor Hushovd (Garmin) a remporté en solitaire la 13e étape du Tour de France à Lourdes. Revenu à 2500 m de l'arrivée sur l'échappé, le Français Jeremy Roy (Française des Jeux), après avoir décramponné un autre Français David Moncoutié (Cofidis), il a poursuivi son effort. Il a finalement gagné avec 10 secondes d'avance sur Moncoutié et 26 secondes sur Roy. Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto) a terminé à la 10e place à 6:48. Il devient 9e du général à 4:35. Partie de Pau 152,5 km plus avant, cette deuxième étape a vu les principaux favoris à la victoire finale se neutraliser et se désintéresser totalement de la course jusqu'à la sortie de Gilbert dans la descente du Col de l'Aubisque. Le fil de la course Après un début d'étape animé mais au cours duquel aucune échappée n'est parvenue à se former, un groupe composé de Thor Hushovd (Garmin-Cervelo), Jérôme Pineau (Quick Step), Vladimir Gusev (Katusha), David Moncoutié (Cofidis), Alessandro Petacchi (Lampre), Lars Bak (HTC), Maarten Tjallingii (Rabobank), Edvald Boasson Hagen (Sky), Dmitry Fofonov (Astana) et Jérémy Roy (FDJ) passe à l'offensive au Km 52. Au sommet de la Côte de Belair (Cat 4), au Km 65, le peloton pointe à 4:10 des échappés. Au pied de l'Aubisque, les dix leaders comptent 6 minutes d'avance. Très vite, Hushovd attaque. Il est bientôt repris et lâché par Roy puis aussi Moncoutié. Au sommet du célèbre Col, Roy devance Moncoutié de 55 secondes et Hushovd, qui s'est bien accroché, d'un peu plus de 2 minutes. Quand le peloton passe au sommet à 8:05 de la tête de la course, il était devenu évident que la victoire se jouerait entre les trois hommes de tête. C'est l'instant qu'a choisi Gilbert pour passer à l'attaque et filer seul dans la descente. Au Km 140, Hushovd, qui a rejoint Moncoutié dans la descente, revient à 15 secondes de Roy. A trois 3 km de l'arrivée, Hushovd contre Moncoutié et file rejoindre Roy qui ne parvient pas à rester dans le sillage du champion du monde. Hushovd gagne en solitaire avec 10 secondes d'avance sur Moncoutié et 26 sur Roy. Thor Hushovd a remporté cet après-midi sa 9e victoire sur le Tour de France, la première en 2011. Il avait porté de maillot jaune durant sept jours entre les 3 et 10 juillet. C'est la 6e année consécutive que le Norvégien remporte une étape dans le Tour. Le Français Thomas Voeckler (Europcar) a conservé le maillot jaune. Il précède toujours le Luxembourgeois Franck Schleck (Leopard) de 1:49 et l'Australien Cadel Evans (BMC) de 2:06. Sportfootmagazine.be, avec Belga