Team DSM

© National

Analyse FORCES

DSM est en fait une équipe de formation professionnelle, un peu comme l’Ajax en football. Parfois, celui-ci a du succès en Ligue des Champions, parfois pas. Le manager Spekenbrink s’accommode des années « sans ». 18 coureurs ont 23 ans ou moins. C’est à eux de prouver qu’ils peuvent être le prochain Thymen Arensman, mais il n’y a qu’un seul véritable leader, Romain Bardet, âgé de 32 ans et donc nettement plus vieux que ses coéquipiers. Le Français a suivi les meilleurs au Tour, qui constitue son objectif cette fois aussi.

© National

SURPRISES

On manque de place! Il y a Oscar Onley, un Écossais qui a ennuyé Mohoric et Vingegaard à la CRO Race. Le sprinteur Casper van Uden a survécu au GP de l’Escaut, très venteux, remporté par Kristoff. Van Uden a terminé quatrième. Il a enfilé les victoires en jeunes et est le numéro un en sprint chez DSM. C’est étonnant car Dainese a remporté un sprint au dernier Giro. Ne vous laissez pas abuser par le visage de bébé de Marco Brenner, le plus grand talent allemand. Celui-ci a un penchant pour les épreuves italiennes et trépigne d’impatience à l’idée de monter sur le podium d’un grand tour. Andreas Leknessund, un rien plus âgé, nourrit la même ambition.

Romain Bardet
Romain Bardet © GETTY

FAIBLESSES

DSM se défait des plus âgés au profit de jeunes. Ceux-ci ne sont pas obligés de s’illustrer immédiatement. Thymen Arensman n’a que 23 ans et ses performances au Giro et à la Vuelta ont montré l’étendue de son potentiel, pas seulement au service de Bardet. DSM n’a obtenu une licence WorldTour que pour une saison alors qu’habituellement, elle est valable trois ans. Les premières rumeurs quant à des difficultés financières semblent dues à la prochaine fusion du sponsor, DSM.

OBJECTIFS

Les pavés sont pour un ancien (Degenkolb) et un jeune loup (Eekhoff). DSM applique la même combinaison au Tour, avec Bardet et Leknessund. Au Giro, deux jeunes Belges, Harm Vanhoucke et Henri Vandenabeele reçoivent leur chance. On ne connaît pas encore le programme des sprinteurs Van Uden, Dainese et Welsford. DSM rafle parfois une étape dans un tour, mais manque d’atouts dans les classiques, où l’équipe alignera des jeunes inexpérimentés.

Andreas Leknessund
Andreas Leknessund © GETTY

Transferts IN

Patrick Bevin (Israel – Premier Tech), Matthew Dinham (espoir), Alexander Edmondson (Team BikeExchange-Jayco), Sean Flynn (espoir), Tobias Lund (espoir), Lorenzo Milesi (espoir), Oscar Onley (espoir), Max Poole (espoir), Harm Vanhoucke (Lotto-Soudal)

OUT

Asbjørn Kragh Andersen (arrêt), Søren Kragh Andersen (Alpecin-Deceuninck), Thymen Arensman (INEOS Grenadiers), Nikias Arndt (Bahrain Victorious), Cees Bol (Astana Qazaqstan Team), Nico Denz (Bora-Hansgrohe), Mark Donovan (Q36.5 Pro Cycling Team), Joris Nieuwenhuis (Baloise-Trek Lions), Casper Phillip Pedersen (Soudal – Quick-Step)

Alberto Dainese
Alberto Dainese © GETTY

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici