Une Belge parmi les arbitres assistants vidéo de la prochaine Coupe du monde féminine

Elle De Vries sera présente à la Coupe du monde féminine en 2023. PHOTO SPORTPIX.BE | SPP | SEVIL OKTEM

De Vries exerce cette fonction en Jupiler Pro League. Elle avait été sélectionnée lors de l’Euro féminin disputé l’été dernier en Angleterre.

Elle De Vries figure dans la liste des officiels retenus pour la Coupe du monde féminine de football 2023 en tant qu’arbitre assistante vidéo. La FIFA, l’instance mondiale du football, l’a annoncé lundi.

Pour ce Mondial, organisé du 20 juillet au 3 août 2023 en Australie et Nouvelle-Zélande, la Commission des arbitres de la FIFA a retenu un total de 33 arbitres, 55 assistantes et 19 arbitres assistants vidéos. Pour la première fois dans l’histoire du Mondial féminin, six femmes ont été sélectionnées pour officier en tant qu’arbitres assistantes vidéo, a souligné la FIFA. Et De Vries, 45 ans, est l’une d’entre elles. De Vries exerce cette fonction en Jupiler Pro League. Elle avait été sélectionnée lors de l’Euro féminin disputé l’été dernier en Angleterre. En tant qu’arbitre-assistante, elle avait officié lors de plusieurs tournois internationaux féminins seniors et chez les jeunes, notamment à l’Euro 2009 en Finlande et à la Coupe du monde 2015 au Canada.

« Je suis bien évidemment très contente et enthousiaste après l’annonce de ma sélection pour la prochaine Coupe du monde », a réagi De Vries dans un communiqué de l’Union belge de football. « J’espère pouvoir représenter la Belgique du mieux possible lors de ce tournoi et livrer de bonnes prestations. » Parmi les 33 arbitres sélectionnées figure la Française Stéphanie Frappart, devenue au Qatar la première arbitre féminine à siffler lors d’un match du Mondial masculin (Allemagne-Costa Rica).