Nos photos marquantes de l’année foot 2022: Chloe Kelly porte l’Angleterre et les larmes de Casper Nielsen

Pour refermer le chapitre de 2022, la rédaction de Sport/Foot Magazine vous proposera chaque jour deux de ses choix de photos marquantes de l’année écoulée. Aujourd’hui, c’est un trophée international qui prend enfin la direction de l’Angleterre grâce à ses dames et les larmes de déception de Casper Nielsen dans les bras de son futur coéquipier Simon Mignolet qui sont les clichés mis à l’honneur.

EURO 2022: it’s home!

Angleterre, 1921. Les huiles de la Fédération de football en sont sûres: il n’est pas convenable pour les femmes de jouer au football. De cette assertion aussi stupide que dramatique résultera une interdiction de la pratique du foot féminin dans le pays qui perdurera jusqu’en 1971. 51 ans plus tard, comme un pied de nez à l’Histoire, les Lionesses mettent fin à une absence de trophée de plus d’un demi-siècle pour la nation mère du football. Cela en battant l’Allemagne en finale de «leur» EURO 2022 dans un stade de Wembley en fusion, notamment lorsque Chloe Kelly inscrit le but de la victoire dans les prolongations. Ivre de joie, l’attaquante de Manchester City fait tomber le haut puis tournoyer son maillot, donnant à cette photo des airs de «Liberté guidant le peuple». Iconic.

(Aurélie Herman, journaliste)

EURO 2022: it’s home!, Chloe Kelly © getty

Et le titre s’envole

Jan Breydel, 11 mai 2022. Champions’ Play-offs. Casper Nielsen est inconsolable après le match entre l’Union Saint-Gilloise et le Club Bruges. D’une étreinte, Simon Mignolet tente de lui apporter un peu de baume au cœur. Au cours des quatre affrontements entre l’Union et le Club, le gardien des Diables a sorti toutes les tentatives bruxelloise et a ainsi offert le titre aux siens. On ignorait à l’époque que Nielsen et Mignolet seraient coéquipiers quelques mois plus tard. Pourtant, sur un superbe coup de coin, le Danois avait égalisé à la 89e minute. L’Union a célébré. La bataille pour le titre ne semblait pas encore perdue. Mais est alors intervenue cette image tant redoutée de l’arbitre l’index droit sur l’oreille. Hors-jeu, tel est le verdict. Du paradis à l’enfer en quelques minutes. Le VAR peut être cruel.

(Bart Aerts, rédacteur en chef )

Et le titre s’envole, Casper Nielsen – Simon Mignolet © belgaimage