L’Union arrache la victoire 1-2 à Eupen dans les arrêts de jeu

© Belga

L’Union remonte ainsi à la 5e place (16 pts). Eupen est 15e (6 pts).

Contrairement à ce qui s’est passé contre Genk la semaine passée, l’Union Saint-Gilloise a bien négocié son match de championnat après avoir joué en Europa League. Les Unionistes se sont imposés 1-2 à Eupen, réduit à dix à la suite de l’exclusion de Mubarak Wakaso (90e+1), dans le cadre de la 9e journée de championnat. Simon Adingra (10e) et Victor Boniface (90e+2) ont propulsé les Bruxellois à la 5e place du classement (16 points). Malgré le but de Boris Lambert (18e), Eupen a aligné une troisième défaite d’affilée et reste au 15e rang (6 points).

Côté eupenois, Bernd Storck, qui a pu à nouveau compter sur Smail Prevljak, a relégué Sambou Soumano sur le banc aux côtés de Regan Charles-Cook et James Jeggo. Le coach allemand les a remplacés par Gary Magnée et Teddy Alloh. A l’Union, Karel Geraerts a préféré Ross Sykes à Ismaël Kandouss en défense et a remplacé ses blessés Koki Machida, Bart Nieuwkoop et Dante Vanzeir par Guillaume François, José Rodriguez et a associé Adingra à Boniface devant. Un choix pertinent puisque sur une passe de Teddy Teuma, Adingra a ouvert la marque d’un joli lob. D’abord annulé pour hors-jeu préalable de l’Ivoirien par Nicolas Laforge, le but a été accordé par le VAR (10e, 0-1).

Qu’Eupen encaisse un but n’avait rien de surprenant puisqu’il n’a gardé le zéro derrière qu’une seule fois cette saison, à Westerlo. Mais les Pandas, qui restaient sur deux matchs sans marquer, ont retrouvé le chemin du but adverse grâce à un coup de tête de Lambert (18e,1-1). Si la rencontre s’est bien poursuivie, un troisième but n’est pas tombé. Pourtant, sur les suites d’un coup franc de Teuma dans le rectangle, Jason Davidson a repoussé une frappe de Boniface et sur le rebond, Christian Burgess a manqué sa reprise acrobatique (40e).

L’Union est encore passée près du deuxième but par Senne Lynen dont le coup de tête a été renvoyé par Lennart Moser sur François, qui a expédié le ballon au-dessus (49e). Les coachs ont alors entamé la série des changements: Geraerts a sorti Rodriguez et François pour Cameron Puertas et Gustaf Nilsson (62e) tandis que Storck a remplacé son département offensif avec Jeggo, Charles-Cook et Soumano pour Prevljak, Magnée et Isaac Nuhu (72e) L’Union s’est montrée plus dangereuse, mais elle a dû patienter jusqu’à l’expulsion de Wakaso et le coup franc qui s’ensuivit pour arracher la victoire par Boniface (90e+2, 1-2)