Le promu Westerlo se reconvertit, une tactique payante pour l’instant ?

Westerlo's Nacer Chadli celebrates with teammates after scoring during a soccer match between KVC Westerlo and SV Zulte Waregem, Saturday 01 October 2022 in Westerlo, on day 10 of the 2022-2023 'Jupiler Pro League' first division of the Belgian championship. (Photo by KRISTOF VAN ACCOM/BELGA MAG/AFP via Getty Images)
Guillaume Gautier
Guillaume Gautier Journaliste pour Sport/Foot Magazine

Les Campinois sont en forme depuis quelques rencontres ! Les promus, actuellement septième au classement, ont globalement réussis leur montée en Pro League, avec une tactique bien précise sortie de la tête de Jonas De Roeck. Jusqu’où cela peut durer ? La réponse pourra être trouvée contre le FC Bruges ce samedi.

Avec son neuf sur neuf, complété par une victoire contre un Zulte Waregem toujours en quête de réalisme devant et derrière, Westerlo confirme son statut de bonne surprise du début de saison. La recette est un classique des promus, avec l’enthousiasme du retour au sein de l’élite couplé à une efficacité redoutable sur les reconversions offensives. Avec cinq buts marqués au terme d’une contre-attaque, les Campinois partagent les sommets de cette catégorie particulière avec l’Ostende d’Yves Vanderhaeghe, spécialiste reconnu dans l’exercice.

Westerlo’s Lyle Foster and Essevee’s Nicolas Rommens pictured in action during a soccer match between KVC Westerlo and SV Zulte Waregem(Photo by KRISTOF VAN ACCOM/BELGA MAG/AFP via Getty Images)

S’ils n’ont pas frappé de la sorte contre Zulte Waregem, les hommes de Jonas De Roeck ont souvent profité des scores de parité considérés comme insuffisants par leurs adversaires. En égalisant en fin de match, Charleroi avait ainsi cherché le but de la victoire en ouvrant les espaces suffisants pour le but de Kyan Vaesen. Une formule que Westerlo exécute à merveille, grâce à un jeu vertical percutant et une volonté permanente d’attaquer le dos de l’organisation adverse.

Bruges, un gros morceau pour Westerlo

Cela fait donc cinq matchs que les Campinois enchainent les victoires toutes compétitions confondues. Une belle lancée que Westerlo espère continuer ce samedi contre le FC Bruges. Un rendez-vous champion-promu donc, qui n’a rarement voire jamais été bénéfique pour les hommes de Jonas De Roeck. Si l’on regarde toutes les confrontations entre les deux équipes depuis 2012, les Blauw en Zwart ont gagné à huit reprises sur les neuf rencontres. La seule égalité remonte à juin 2014, en match amical.

Les Campinois auront donc du pain sur la planche pour conjurer la malédiction. Un déplacement au Stade Jan Breydel qui ne sera pas des plus faciles, mais ils peuvent toujours espérer que l’exploit brugeois de mardi passé contre l’Atletico Madrid ait fatigué les hommes de Carl Hoefkens. Le système des contre-attaque proposées par Jonas De Roeck pourrait donc être idéal pour ramener les trois points à la maison.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici