Challenger Pro League: le Lierse continue sur sa lancée, deux clubs toujours invaincus et des anciens décisifs pour les U21

David Hubert (à gauche) avec Bart Verbruggen (à droite) a marqué pour la première fois avec les RSCA Futures. (Photo by VIRGINIE LEFOUR/BELGA MAG/AFP via Getty Images)

Cinq journées de compétition ont été disputées en Challenger Pro League. Lierse, Anderlecht Futures, Virton, Hubert et Mertens, Voici ce qu’il faut retenir de ce week-end.

Le Lierse s’offre un quatrième succès de rang, son meilleur buteur reste muet

Duel des extrêmes ce samedi entre Dender, lanterne rouge avec seulement une unité engrangée en quatre rencontres et le Lierse, qui dominait la série avec trois succès. La logique a finalement été respectée puisque les Pallieters l’ont emporté 2-3 et enchaînent avec une quatrième victoire, qui fut beaucoup plus difficile qu’imaginée au coup d’envoi. Il a en effet fallu attendre les 10 dernières minutes pour que Serge Tabekou n’offre la victoire aux Lierrois.

Serge Tabekou a été décisif pour le Lierse contre Dender. (Photo by VIRGINIE LEFOUR/BELGA MAG/AFP via Getty Images)

Même si ces derniers ont donc fait trembler les filets brabançons à trois reprises, le meilleur buteur est pourtant resté muet. La semaine dernière, on vous expliquait que Leonardo Rocha avait pris à son compte 63,63% des réalisations de sa formation. Avec le mutisme de ce week-end, le Portugais n’a plus que 50% des buts de son équipe à son actif, ce qui reste déjà pas mal. Le Lierse reste donc le leader de la Challenger Pro League, avec trois points d’avance sur une équipe de Lommel qui a pris le dessus sur le Beerschot, au Kiel.

Virton et le RSCA Futures sont les équipes encore invaincues

Après cinq journées de compétition, il n’y a plus que deux équipes invaincues dans cette D1B. En effet, le Standard SL16 a subi la loi du SK Beveren ce week-end et n’est désormais plus dans ce cas. Déjà décisif le week-end précédent, Noah Ohio a poursuivi sur sa lancée en portant les jeunes rouches aux commandes.

Mais ils ne le sont pas restés très longtemps puisque Daniel Maderner, le meilleur buteur de la saison passée en D1B, a rétabli l’égalité seulement quatre minutes plus tard. Ce n’est d’ailleurs que la deuxième rose plantée par l’Autrichien cette saison. Kevin Hoggas a offert la victoire aux Waeslandiens dans le dernier quart d’heure.

Du coup, deux clubs restent invaincus dans cette Challenger Pro League : les RSCA Futures, qui ont partagé l’enjeu contre le Club NXT, et Virton qui l’a emporté chez le Jong Genk grâce à une réalisation de Souleymane Anne.

La réussite des Gaumais peut en étonner plus d’un, surtout que comme la saison passée, le club avait des allures de hall de gare entre les nombreuses arrivées et nombreux départs.

Malgré les nombreuses arrivées et départ, le coach de Virton Christian Bracconi a été capable de mettre en place une équipe bien organisée. (Photo by JOHAN EYCKENS/BELGA MAG/AFP via Getty Images)

Christian Bracconi, le coach corse désormais installé sur le banc, n’est pas un inconnu de l’antichambre de l’élite. Il avait déjà officié par le passé à Tubize et déjà une première fois à Virton.

Le technicien n’est pas étranger à ce succès puisqu’il est réputé pour sa capacité à fédérer rapidement un groupe dont les éléments ne se connaissent pas. Virton ne possède pas de noms très familiers dans ses rangs à l’exception de Yannick Aguemon, que l’on a connu à OHL et Jonas Vinck, un habitué de la D1B passé par le Lierse, et qui est l’un des rares rescapés de la saison écoulée.

Virton et les RSCA Futures sont aussi les meilleures défenses de la série avec cinq buts concédés. Ils partagent ce titre avec Lommel, l’actuel dauphin du Lierse. Ce dernier est paradoxalement la pire arrière-garde de la Challenger Pro League avec 10 buts encaissés.

David Hubert et Lennert Mertens, les anciens au service des jeunes Anderlechtois et Brugeois

Pour encadrer leurs espoirs, Anderlecht et le FC Bruges pouvaient faire appel à l’un ou l’autre routinier pour étoffer leurs noyaux. Les Mauves ont jeté leur dévolu sur David Hubert, champion de Belgique avec Genk en 2011 et vainqueur de la Coupe en 2009 avec la même formation. L’Ucclois a aussi joué plus de 250 matches en division 1. Il possède aussi une expérience à l’étage inférieur puisqu’il a aussi disputé une cinquantaine de rencontres à ce niveau.

Arrivé de Zulte Waregem, où il était en fin de contrat, pour remplacer un Guillaume Gillet qui a finalement choisi d’abréger sa carrière pour intégrer le staff de Felice Mazzu, Hubert a directement trouvé sa place dans le coeur du jeu de l’équipe de Robin Veldman. Il a marqué le but des siens ce week-end dans le duel contre le Club NXT.

Lennart Mertens a marqué son premier but pour le Club NXT contre RSCA Futures. (Photo by KURT DESPLENTER/BELGA MAG/AFP via Getty Images)

Ce dernier a pu compter sur un autre vieux de la vieille puisque Lennart Mertens, 30 ans, a déjà joué 57 matches de D1B et marqué à 24 reprises. La dernière, donc, ce week-end contre le Sporting Bruxellois pour ouvrir son compteur personnel pour ses nouvelles couleurs.

Preuve s’il en est que Hubert que Mertens ne sont pas venus pour terminer tranquillement leurs carrières mais qu’ils comptent bien aussi démontrer à leurs jeunes disciples qu’ils en ont encore sous le capot.

Retrouvez tous les résultats de la Challenger Pro League ici