Theate et Carrasco estiment qu’ils doivent apprendre des erreurs et tout améliorer, Witsel se montre moins inquiet

Yannick Carrasco a donné l'assist de l'unique but de la Belgique. (Photo by YASSER AL-ZAYYAT / AFP) (Photo by YASSER AL-ZAYYAT/AFP via Getty Images)
/ /

Trois Diables rouges ont livré leurs impressions après la défaite concédée contre l’Egypte. S’ils ne cèdent pas à la panique, ils concèdent qu’il existe de nombreux points d’amélioration dans le jeu de l’équipe nationale belge.

Arthur Theate, placé au poste de défenseur central gauche, a analysé la défaite des Diables Rouges contre l’Égypte (1-2), vendredi au Koweït, lors de l’unique match de préparation de la Belgique avant le Mondial qatari. Le pensionnaire du Stade Rennais n’a pas cédé à la panique. « Je pense qu’on ne doit rien changer mais simplement tout améliorer », a-t-il lancé au micro de la VRT.

« Ce n’est pas parce que nous perdons ce match que la Belgique devient une mauvaise équipe. Nous nous entraînons bien pour le moment, il faut retirer le positif de ce match et ne pas trop s’occuper du reste », a ajouté Theate, désormais 4 apparitions chez les Diables. « C’est évidemment dommage de ne pas pouvoir gagner mais c’est le prochain match le plus important. On va désormais se concentrer sur le Canada et tenter d’être prêt le plus rapidement possible. »

Même si on ne peut pas prendre de but comme le deuxième, l’entente derrière a été bonne.

Arthur Theate

Theate, associé pour la première fois derrière à Toby Alderweireld et Zeno Debast, a regretté le but encaissé dès l’entame de la 2e mi-temps. « On ne peut pas prendre ce but à ce moment-là. Nous avons une semaine pour modifier ça. L’entente derrière a été bonne », a dit le Liégeois, qui estime malgré tout que les automatismes ne sont pas encore tout à fait présents. « Cela ne vient pas comme ça après un match et deux entraînements. »

Loïs Openda: « Nous allons devoir améliorer notre finition »

Malgré son but, Loïs Openda était lui aussi déçu de perdre ce seul match avant le Mondial. « Il faut oublier ce match et se concentrer sur notre préparation », a expliqué le joueur du RC Lens. « Nous avons proposé du bon jeu mais sans parvenir à trouver la solution pour finir nos actions. Nous allons travailler ça. » C’est malgré tout avec une dose de confiance supplémentaire, grâce à son 2e but en 5 matchs avec les Diables, qu’Openda va rejoindre le Qatar. « Je suis content d’avoir pu marquer, cela fait toujours plaisir. Malgré cette défaite, il n’y a pas de doutes à l’intérieur du groupe », a-t-il ponctué.

Arthur Theate a bien muselé Mo Salah lors de cet amical contre l’Egypte. (Photo by Yasser Al-Zayyat / AFP) (Photo by YASSER AL-ZAYYAT/AFP via Getty Images)

Yannick Carrasco s’est illustré vendredi avec la Belgique. Très actif, l’ailier de l’Atlético de Madrid a finalement distillé un assist pour Loïs Openda, qui a sauvé l’honneur belge dans l’unique match de préparation des Diables Rouges avant de disputer le Mondial au Qatar.

« On a poussé avant le premier but égyptien, on avait le match en main. Malheureusement c’est un peu compliqué pour nous ce soir », a dit Carrasco au micro de la RTBF. « Personnellement, j’ai tenté de percuter, d’amener du danger et de travailler défensivement. » Le Belge de 29 ans, désormais 60 caps, a estimé que les Diables devront « apprendre de leurs erreurs pour se préparer au Mondial ». « Il faut gagner les deuxièmes ballons afin de jouer plus haut. Ça manquait aussi un peu de duels gagnés. Il fallait se remettre en jambes contre une bonne nation. Il faudra bien écouter les consignes du sélectionneur avant notre premier match contre le Canada », a prévenu Carrasco.

Ca manquait un peu de duels gagnés

Yannick Carrasco

Habitué des Coupes du monde, Axel Witsel gardait son calme après la défaite de la Belgique. (Photo by YASSER AL-ZAYYAT / AFP) (Photo by YASSER AL-ZAYYAT/AFP via Getty Images)

Cadre incontesté de l’équipe nationale belge, Axel Witsel a estimé que la défaite des Diables Rouges contre l’Égypte (1-2) vendredi au Koweït n’est pas alarmante à cinq jours de leur entrée en lice au Mondial 2022. « Ce n’est pas alarmant car cela reste un match de préparation. Évidemment que c’est dommage, on avait envie de gagner. Mais il faut rester positif », a lancé le médian aux 127 caps, qui a estimé que ce revers n’entachait pas pour autant la confiance de l’équipe.

« Je pense qu’on a bien réagi en seconde période. Ce n’était pas un match simple. Nous n’avons pas bien tenu nos positions en début de match. Le coach avait été précis à ce sujet et nous n’avons pas respecté ce qu’il avait demandé, en possession du ballon et défensivement », a analysé le médian de l’Atlético de Madrid au micro de la RTBF. « C’était compliqué de les presser en début de match, mais nous avons rectifié ça par la suite. Ce sont des petits détails mais cela permet à l’adversaire de se procurer des occasions et d’y croire. Cela devient donc un match compliqué. Tout cela aurait été différent si nous avions suivi le plan. »