Serial winner, gestion de joueurs de haut niveau et de l’expérience internationale: le profil du nouveau coach des Diables rouges est connu

(Photo by Lars Baron/Getty Images)

L’Union Belge a publié son annonce pour trouver un successeur à Roberto Martinez qui ne prolongera pas son mandat à la tête des Diables rouges. Voici le profil recherché par la task force chargée du recrutement du nouveau guide diabolique.

L’Union belge de football (URBSFA) a débuté le processus de sélection du nouvel entraîneur des Diables Rouges, a annoncé l’URBSFA dans un communiqué mardi. Les candidatures pour succéder à Roberto Martinez devront être envoyées avant le 10 janvier 2023.

« L’URBSFA est à la recherche d’un entraîneur fédéral à plein temps, qui sait ce que gagner signifie. Le nouvel entraîneur fédéral devra nécessairement être résolument ambitieux et disposer de l’expérience internationale nécessaire au plus haut niveau, de connaissances et d’idées tactiques ainsi que des compétences personnelles adéquates », a précisé l’instance dans son communiqué.

Dans le profil de son nouveau sélectionneur, l’Union belge recherche aussi « un serial winner avec de l’expérience dans la gestion de joueurs du top niveau » et qui « saura également comment créer un groupe soudé et intégrer des jeunes joueurs ». Le nouveau sélectionneur devra aussi être « un expert tactique, qui appuiera ses choix sur la base de données, de la technologie et de paramètres objectifs, et utilisera l’expertise ainsi que la structure sportive de l’URBSFA ».

Candidatures à remettre d’ici le 10 janvier

Les candidats à la succession de Roberto Martinez devront envoyer leur candidature avant le 10 janvier 2023. Après cette date, la Taskforce, composée de Peter Bossaert (CEO de l’Union belge), des administrateurs de l’URBSFA Sven Jacques (Antwerp) et Pierre Locht (Standard) et de Bart Verhaeghe (Club de Bruges), lancera le processus de sélection. L’Union belge est également à la recherche d’un directeur technique, poste qui était également occupé par Martinez, aux côtés de Jelle Schelstraete, « qui dirige la structure sportive d’un point de vue organisationnel » au sein du « cœur technique » de la fédération.

Pour ce poste, l’URBSFA recherche « une personne de terrain qui veillera à la vision footballistique des différentes équipes nationales et gérera les entraîneurs fédéraux ».

« Nous avons pris beaucoup de temps avec la Taskforce ces derniers jours pour évaluer la situation sportive. Nous sommes unanimement sur la même longueur d’onde et restons particulièrement ambitieux. Nous croyons fermement en cette génération de footballeurs. D’une part, l’URBSFA va maintenant chercher un nouvel entraîneur fédéral de haut niveau pour nous mener vers de nouveaux succès. Et d’autre part, le cœur technique sera à l’avenir dirigé par un duo et renforcé par un profil purement footballistique doté d’une expérience internationale de haut niveau », a commenté Peter Bossaert dans le communiqué.