Roberto Martinez n’est pas inquiet malgré la défaite contre les Pays-Bas, Louis van Gaal admet que les Diables rouges étaient meilleurs

Les Diables rouges défaits aux Pays-Bas ne disputeront pas le Final Four de la Ligue des Nations. (Photo by BRUNO FAHY / BELGA MAG / Belga via AFP) (Photo by BRUNO FAHY/BELGA MAG/AFP via Getty Images)
/ /

Voici la réaction des deux sélectionneurs à l’issue de la victoire des Pays-Bas sur la Belgique, ainsi que celle du défenseur néerlandais Virgil van Dijk.

Alors que les Diables Rouges se sont inclinés devant les Pays-Bas (1-0) lors de la 6e et dernière journée du groupe A4 de la Ligue des Nations, le sélectionneur national Roberto Martinez, en tribunes après son exclusion jeudi contre le Pays de Galles (2-1), a déclaré à l’issue du match ne pas être pour autant inquiet.

« Je ne suis pas inquiet. Nous avons manqué des opportunités d’inscrire le premier but, mais nous nous sommes créés davantage d’occasions que nos hôtes », a-t-il indiqué. « Nous avons contrôlé le match jusqu’au but des Néerlandais. Donc, je ne dois pas être inquiet. J’ai aligné quelques nouveaux joueurs contre la Pologne (jeudi) et ce (dimanche) soir; cela m’a apporté pas mal d’informations pour le futur. Eden Hazard vient de jouer deux fois 60 minutes en trois jours. C’est bien de le voir sur le terrain. Il n’a pas éprouvé de problèmes même si ce n’était pas facile face à des Néerlandais qui ne lui ont pas laissé beaucoup d’espaces. »

De son côté, le sélectionneur des Pays-Bas Louis van Gaal a reconnu que la Belgique avait été meilleure durant la rencontre. « Mais, malgré la pression mise par nos adversaires, nous avons gagné. Je suis donc satisfait du résultat. J’ai bien aimé la discipline affichée par mes joueurs. C’est le point positif de cette soirée. Car pour le reste, nous n’avons pas été bons en possession de balle, en raison de la pression mise par les Belges mais aussi par la petite forme affichée par certains de mes joueurs. Certains jouent beaucoup en club. Il y a de la fatigue. »

Virgil van Dijk, capitaine, défenseur et buteur lors de la victoire des Pays-Bas face à la Belgique 1-0, s’est lui dit satisfait d’avoir gagné « même si ce n’était pas un bon match »

« Nous jouions face à la Belgique, une des meilleures équipes au monde, avec plusieurs joueurs de grande classe », poursuit Virgil van Dijk. « Nous avons dû beaucoup courir et beaucoup travailler. Donc ce succès est important et va nous permettre de partir confiant à la Coupe du monde au Qatar. Nous comptons vraiment y réussir quelque chose de spécial. Pour moi, ce sera une belle expérience après avoir manqué le dernier Euro » (à cause d’une blessure, ndlr). »

Dimanche soir, les Néerlandais, peu inspirés offensivement, ont fait preuve d’un grand sens du réalisme en marquant l’unique but du match à l’entame du dernier quart d’heure via Virgil van Dijk. La Belgique, qui devait s’imposer avec trois buts d’écart pour terminer à la première place, ne disputera pas le Final Four, au contraire de son hôte du soir.

Avant ce dimanche, il fallait remonter à la demi-finale du Mondial 2018, perdue 1-0 face à la France, pour trouver trace d’une rencontre dans laquelle les Diables se sont inclinés sans trouver le chemin des filets.