Roberto Martinez affirme avoir un plan prêt pour le match contre la Croatie

. (Photo by Clive Mason/Getty Images)
/ /

Le sélectionneur répondait aux questions de la presse le lendemain de la défaite contre le Maroc. Il a aussi affirmé que Romelu Lukaku ne pourrait pas tenir 90 minutes de jeu et expliqué comment il compenserait l’absence pour suspension d’Amadou Onana.

Jeudi, la Belgique jouera sa qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde lors du dernier match du groupe F contre la Croatie. Un dernier match pour lequel le sélectionneur Roberto Martinez a déjà préparé son plan de jeu.

« Le plan de jeu pour la Croatie est déjà prêt, la composition dépendra de la récupération après notre dernier match et comment les joueurs s’entraînent », a assuré Martinez lundi lors d’un point presse. « Amener plus de vitesse est une option mais il faut aussi trouver le bon équilibre. Nous gardons toutes les options ouvertes. La Croatie est une équipe compétitive, qui tourne autour de trois milieux de terrain (Modric, Brozovic en Kovacic, ndlr.) qui jouent ensemble depuis longtemps. Si vous voulez les battre, il faut bloquer ces trois joueurs. »

Notre prestation défensive était bonne mais nous n’avons pas assez créé.

Roberto Martinez

Contre le Maroc, Martinez avait changé sa défense en glissant Timothy Castagne dans le trio défensif au détriment de Leander Dendoncker tandis que Thorgan Hazard et Thomas Meunier se sont chargés des flancs. Contre la Croatie, Dendoncker devrait retrouver sa place en défense.  « Je sens que nous sommes prêts à faire des changements et nous adapter match après match. C’est toujours un avantage d’être flexible dans une Coupe du monde. Les joueurs sont prêts et ils ont l’expérience pour le faire. Contre le Maroc, nous avons mis Castagne à gauche du trio défensif car le flanc droit marocain était le plus dangereux. Nous voulions contrer Ziyech, qui est gaucher, avec un défenseur droitier. La combinaison avec Thorgan Hazard était aussi bonne. Notre prestation défensive était bonne mais nous n’avons pas assez créé. Nous devons jouer sans avoir peur de perdre. Le plan de jeu est une chose mais il s’agit avant tout de jouer libéré. »

Roberto Martinez avec Romelu Lukaku. (Photo by Ryan Pierse/Getty Images)

Romelu Lukaku titulaire ?

Après avoir joué 10 minutes contre le Maroc dimanche, Romelu Lukaku devrait être titulaire jeudi contre la Croatie pour le match couperet des Diables Rouges en vue d’une qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. « Je ne pense pas qu’il puisse tenir 90 minutes », a néanmoins affirmé Roberto Martinez lundi lors d’un point presse informel.

Remis de sa blessure à l’ischio-jambier gauche, Lukaku a joué dimanche ses premières minutes depuis le 29 octobre dernier. Cette saison, il n’a joué que 256 minutes en 5 matchs avec l’Inter Milan. Sur le banc contre le Maroc, Lukaku est attendu au coup d’envoi jeudi contre la Croatie. « Cela reste un point d’interrogation », a précisé Martinez. « Il n’a eu aucune réaction après le match d’hier (dimanche, ndlr.). D’un point de vue médical, nous avions visé le dernier match de poule, nous sommes donc dans les temps. Lors des deux prochains jours, nous verrons combien de temps il peut jouer contre la Croatie. Nous déciderons s’il commencera ou terminera le match. Je ne pense pas qu’il puisse tenir 90 minutes mais nous ne sommes qu’à trois jours du match. »

Romelu Lukaku reste un point d’interrogation. Je ne pense pas qu’il puisse tenir 90 minutes.

Roberto Martinez

Comment combler l’absence d’Onana ?

Après avoir effectué trois changements contre le Maroc et bricolé sa défense, Roberto Martinez va encore modifier son onze de base pour le dernier match du Groupe F contre la Croatie, jeudi. Le sélectionneur ne pourra pas compter sur Amadou Onana, qui a reçu son second carton jaune contre le Maroc.

« Nous devons trouver un remplaçant pour Onana, qui a été notre joueur le plus impressionnant lors des deux pemiers matches. En ce qui me concerne, c’est vraiment une découverte. Ce n’est pas normal d’être si jeune, d’arriver dans l’équipe et d’avoir tout de suite une telle présence. Il va nous manquer et cela me dérange quand même. Il s’agit maintenant de trouver la meilleure configuration pour s’attaquer à la Croatie », a déclaré Martinez.

En ce qui me concerne, Onana est vraiment une découverte. Ce n’est pas normal d’être si jeune, d’arriver dans l’équipe et d’avoir tout de suite une telle présence.

Roberto Martinez

Amadou Onana et Roberto Martinez. (Photo by Jean Catuffe/Getty Images)

Lors des deux premiers matches, Kevin De Bruyne est resté bien en dessous de son niveau habituel. Le meneur de jeu est trop peu souvent en contact avec le ballon et semble vouloir forcer le jeu lorsqu’il entre en sa possession, ce qui fait qu’il ne trouve pas les ouvertures. Une possibilité serait de faire reculer KDB vers le milieu de terrain, le point fort de la Croatie. Il n’y aurait donc pas non plus besoin de chercher un remplaçant à Onana.  « C’est tout à fait possible. J’ai déjà utilisé Kevin comme faux 9, en 10, à gauche et à droite, en 8 et contre le Maroc il a fini en 6. Ce n’est pas un problème, bien que je comprenne que chacun ait sa propre opinion à ce sujet. Cependant, gagner ou perdre des matches ne dépend pas d’un seul aspect. Bien sûr, nous devons essayer d’amener nos joueurs à leur meilleur niveau, pas seulement De Bruyne. Pour le moment, notre équipe n’exploite pas encore son plein potentiel. Nous devons amener tous les joueurs à un niveau plus élevé, pas seulement De Bruyne. C’est un problème de toute façon. La cause en est le plaisir du jeu, qui n’existait pas dimanche. C’est à cause de ça que la dernière passe n’arrivait pas. Tout le monde a travaillé dur sur le terrain, mais le plaisir n’était pas présent. Il y a beaucoup de talent dans cette équipe, mais nous ne l’avons pas utilisé », a analysé Martinez.

Nous devons amener tous les joueurs à un niveau plus élevé, pas seulement De Bruyne.

Roberto Martinez