L’Union Belge va désormais trancher parmi les candidatures reçues pour le poste de sélectionneur

Peter Bossaert, le CEO de la Pro League et sa task force vont désormais choisir le gagnant des candidatures enregistrées pour la succession de Roberto Martinez à la tête des Diables rouges. BELGA PHOTO BRUNO FAHY
/ /

Dans un scénario idéal, le nouveau sélectionneur serait présenté avant la fin du mois. Thierry Henry a aussi tenu à préciser qu’il n’avait pas envoyé la sienne.

La date limite pour envoyer sa candidature étant atteinte ce mardi, la recherche d’un nouveau sélectionneur pour l’équipe nationale belge de football entre dans une nouvelle phase.

La task force de l’Union belge de football (URBSFA), composée du CEO Peter Bossaert, des administrateurs de l’URBSFA Sven Jacques (Antwerp) et Pierre Locht (Standard) ainsi que de Bart Verhaeghe (Club de Bruges), peut entamer le processus de sélection. Selon différents médias, elle se réunirait vendredi pour étudier les candidatures. Dans un scénario idéal, le nouveau sélectionneur serait présenté avant la fin du mois. Son baptême du feu surviendra le 24 mars avec le déplacement en Suède pour les qualifications à l’Euro 2024. Les Diables ont été versés dans un groupe comprenant aussi l’Autriche, l’Azerbaïdjan et l’Estonie. Les deux premiers se qualifient directement pour l’Euro. Les trois derniers qualifiés seront connus après les barrages organisés sur base des résultats en Ligue des Nations.

L’Union belge doit trouver un successeur à Roberto Martinez, qui a dirigé les Diables Rouges pendant six ans et demi, obtenant le meilleur résultat de l’histoire du football belge avec la troisième place au Mondial 2018 en Russie. L’Espagnol, qui a quitté son poste après l’élimination de la Belgique au 1er tour du Mondial au Qatar, le 1er décembre, a déjà retrouvé de l’emploi à la tête d’une sélection nationale, celle du Portugal, où il a été présenté lundi. Un défi de taille attend le nouveau sélectionneur.

Les noms de l’Italien Andrea Pirlo et des Français Hervé Renard et Thierry Henry ont circulé dans la presse ces derniers jours comme candidats au poste. Henry, adjoint de Martinez, peut bénéficier du soutien, exprimé publiquement, de Romelu Lukaku, Toby Alderweireld et Loïs Openda. Un nouveau directeur technique doit également être trouvé, Martinez ayant cumulé les deux fonctions à partir de septembre 2018.

Thierry Henry n’a pas envoyé sa candidature

Thierry Henry a affirmé mardi ne pas avoir envoyé sa candidature pour devenir sélectionneur de l’équipe nationale belge de football en remplacement de Roberto Martinez. « Je voudrais préciser que, contrairement à ce qui a été écrit, je n’ai jamais contacté la fédération belge pour proposer mes services en tant que nouvel entraîneur de l’équipe première », a déclaré le Français sur Sky Sports. « Je pense qu’il est vital de toujours présenter la version véridique des faits. »

Le nom de Henry, qui était l’adjoint de Martinez, circulait dans les médias ces derniers jours parmi les candidats au poste, tout comme ceux de son compatriote Hervé Renard et de l’Italien Andrea Pirlo.