La nouvelle génération de Diables rouges: Amadou Onana, déjà un leader à Everton

Amadou Onana va-t-il devenir le nouveau patron d'Everton ? (Photo by Emma Simpson - Everton FC/Everton FC via Getty Images)

Chaque semaine, nous mettons en lumière un jeune Belge qui se fait remarquer sur les terrains européens. Aujourd’hui, on vous parle d’Amadou Onana, l’homme qui a quitté le banc de Lille pour une place de titulaire en Premier League à Everton. La Coupe du monde au Qatar est-elle la prochaine étape importante de sa carrière ?

« Romelu Lukaku, Marouane Fellaini et Kevin Mirallas ont lancé une belle tradition belge ici, pourquoi ne pourrais-je pas la poursuivre ? », a déclaré Amadou Onana lors de sa première interview sur les réseaux sociaux de son nouveau club, Everton. Le capitaine des moins de 23 ans belges venait alors de quitter Lille pour une somme de 40 millions d’euros. Un montant important pour un joueur qui était plus souvent sur le banc que sur le terrain au LOSC. Il n’a aussi joué qu’une seule saison dans le Nord de la France. En d’autres termes, la carrière d’Onana se trouve en pleine ascension et la Premier League l’a bien compris.


Everton a compté chaque centime cet été lors du mercato. Il a été contraint de vendre beaucoup de joueurs avant de pouvoir s’intéresser à ceux qu’il allait attirer dans son noyau. Les 40 millions d’euros dépensés par les Toffees pour un Belge relativement inconnu est donc plutôt étonnant dans ce contexte particulier. Onana ne compte qu’une seule sélection avec les Diables Rouges. Cela montre que le club et son entraîneur Frank Lampard en tête, semblent vraiment avoir confiance en Onana. Il était la cible prioritaire sur le marché des transferts cet été.

Contre le grand voisin de Liverpool, Amadou Onana a été dans tous les bons coups dans son poste de numéro 6. (Photo by Emma Simpson – Everton FC/Everton FC via Getty Images)


Pourtant, on a d’abord pensé qu’il rejoindrait West Ham, mais après des appels avec Romelu Lukaku et l’entraîneur national Roberto Martínez, Onana a choisi de rejoindre Goodison Park. Il aurait plus d’occasions d’y jouer, lui a-t-on dit. Et le jeune Diable Rouge n’avait pas tort puisque Lampard voyait en lui un maillon important de son nouveau milieu de terrain. En effet, pendant la préparation le triangle Doucouré-Davies-Iwobi n’a pas fonctionné et il fallait trouver une solution.


Après deux apparitions comme réserviste et des débuts contre Aston Villa ne sont pas passés inaperçus avec une grosse erreur qui a coûté un but aux siens mais aussi une passe décisive sur l’égalisation, il a été titularisé pour la première fois en Carabao Cup contre Fleetwood Town. Après cela, il n’a plus jamais quitté le onze de base, où il a toujours évolué dans un rôle de milieu de terrain défensif. Pas forcément la position où Lampard le voit vraiment progresser à l’avenir. La légende de Chelsea pense qu’il est plutôt un authentique box-to-box (tout comme lui quand il était joueur). « Je dois en effet courir plus vers l’avant à cause de Lampard. Il pense que je peux être plus décisif grâce à mon excellente technique », a expliqué le jeune Belge à Extra Time. Pour soulager Onana de ses tâches défensives, Idrissa Gueye est revenu au bercail du côté d’Everton.


Mais Onana peut cependant briller en sentinelle, comme il l’a prouvé contre Liverpool le week-end dernier dans le Derby de la Mersey. Le jeune Belge a déposé sa carte de visite contre les Reds et a été exceptionnel. Onana a effectué le plus grand nombre de tacles réussis (7), a remporté le plus grand nombre de duels aériens (3) et obtenu le meilleur pourcentage de passes des 22 acteurs présents sur la pelouse (88%). Avec son dynamisme, il s’est aussi montré précieux sur le plan offensif et presque inarrêtable. Virgil van Dijk a même dû tacler de manière méchante pour tenter de canaliser la fougue du jeune Diable rouge. L’arbitre aurait dû brandir un carton rouge logique au défenseur néerlandais qui n’a finalement écopé que d’un jaune plutôt incompréhensible.


Onana a déjà marqué de son empreinte cette cuvée 2022-23 d’Everton. Il s’impose déjà comme le leader de l’équipe et a conquis le cœur des supporters en un rien de temps. Le club a récemment lancé un sondage sur ses réseaux sociaux, demandant quel était le meilleur transfert de l’été. Sans surprise, Onana a récolté quasiment l’ensemble des suffrages. Alors oui, il semble clairement en mesure de poursuivre la belle tradition des Belges qui ont enthousiasmé Everton. Mais est-ce que ces prestations sous le maillot des Toffees dans une compétition que Roberto Martinez regarde toujours d’un oeil très attentifs seront suffisantes pour lui garantir un billet à destination de la Coupe du monde au Qatar ?

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici