Est-ce que les joueurs d’Anderlecht débutent plus rapidement en équipe nationale que ceux des autres clubs ?

Zeno Debast fait débat en raison de la couleur de son maillot de club. (Photo by James Williamson - AMA/Getty Images)

Avec Zeno Debast, un autre joueur d’Anderlecht a fait ses débuts en équipe nationale sous la direction de Roberto Martínez. Les Mauves ont-ils vraiment plus de chances que les autres d’être appelés les premiers pour défendre les couleurs du Royaume de Belgique ?

La politique de sélection de Roberto Martínez suscite des interrogations depuis un certain temps, notamment dans le chef d’Hein Vanhaezebrouck. L’entraîneur de La Gantoise ne comprenait pas la sélection de Zeno Debast, un autre joueur d’Anderlecht, alors que « son » Matisse Samoise n’a pas été convoqué par l’Espagnol après une excellente saison. « C’est une question de couleur de maillot », a-t-il estimé sur les ondes de Stropcast, le podcast du club buffalo. HVH pense que les joueurs d’Anderlecht sont favorisés dans les sélections de Martínez et qu’ils ont plus de chances d’être appelés que des éléments d’autres clubs. « Verschaeren a été convoqué il y a trois ans alors qu’il venait juste d’arriver en équipe première anderlechtoise et qu’il n’était pas encore un titulaire. Maintenant, c’est au tour de Debast, qui ne joue seulement que depuis cette saison dans le onze de Mazzu », constate Vanhaezebrouck.

Sport/Foot Magazine a mené l’enquête pour vérifier combien de joueurs d’Anderlecht avaient déjà été intégrés à la sélection diabolique par Martínez et combien de matches professionnels ils avaient disputé avant d’avoir droit à cet honneur. En ce qui concerne le nombre de débutants, Vanhaezebrouck a tout à fait raison. En six ans à la tête de la Belgique, le sélectionneur espagnol a lancé neuf anderlechtois dans son noyau. On parle bien de joueurs qui évoluaient à Bruxelles à ce moment là. Le FC Bruges arrive ensuite avec cinq joueurs sélectionnés. La Gantoise n’en compte que deux, avec Thomas Foket en novembre 2016 et Birger Verstraete en septembre 2018. Cela représente une différence de sept joueurs entre les appelés mauves et buffalos de l’ère Martinez.

Charles De Ketelaere et Thomas Foket ont aussi été appelés en équipe nationale belge avant d’avoir disputé 100 matches pour leurs clubs respectifs en Belgique, le FC Bruges et La Gantoise. (Photo by BRUNO FAHY / BELGA MAG / Belga via AFP) (Photo by BRUNO FAHY/BELGA MAG/AFP via Getty Images)

Pratiquement aucun jeu à l’affiche

Anderlecht est bien sûr réputé en Belgique mais aussi au niveau international pour son excellent travail avec les jeunes, alors que la formation n’a jamais été réputée pour être l’un des points forts à la Ghelamco Arena. La différence avec le reste des autres équipes belges reste cependant hallucinante quand on constate à quelle vitesse les Mauves sont appelés en équipe nationale. Huit des neuf joueurs du RSCA figurent dans le top 10 des joueurs convoqués en équipe nationale avec peu de rencontres de D1 dans les cannes. Dans cette liste, seuls Charles De Ketelaere (39 matchs au Club) et Dante Vanzeir (76 matchs, dont 10 à l’Union) ne défendent pas les couleurs de l’équipe du Lotto Park

Par exemple, un Jérémy Doku n’avait disputé que 10 matches pour le Sporting Bruxellois avant d’être intégré au noyau de Roberto Martínez. Debast ne compte jamais que 20 duels professionnels à son actif et Verschaeren en avait 27 lors de sa première sélection. A titre de comparaison, Foket et Verstraete comptaient déjà 99 et 111 matches dans leurs jambes. Ce qui nous frappe aussi, c’est que quatre des cinq joueurs du FC Bruges se retrouvent parmi les sept derniers de notre classement. Martínez ne semble pas trouver son bonheur en Venise du Nord, même s’il faut aussi admettre qu’aucun grand talent n’a émergé là-bas ces derniers temps à l’exception de Charles De Ketelaere.

Vanhaezebrouck n’avait donc certainement pas que tort dans le podcast de La Gantoise. Mais, il est aussi vrai que si vous disposez d’un plus grand vivier de jeunes et que ceux-ci reçoivent rapidement et régulièrement leur chance en équipe première, il est plus que probable de les voir intégrer rapidement les Diables rouges. La différence se situe sans doute sur ce point, même si elle est sans doute trop grande.

NomRencontres avant la première sélection chez les Diables rougesClub lors de leur première sélection diaboliqueRencontres en club avant leur première sélection
Jérémy Doku10Anderlecht10
Zeno Debast20Anderlecht20
Yari Verschaeren27Anderlecht27
Hannes Delcroix31Anderlecht7
Charles De Ketelaere39FC Bruges39
Elias Cobbaut60Anderlecht12
Dante Vanzeir76Union10
Albert Sambi Lokonga78Anderlecht78
Landry Dimata82Anderlecht24
Davy Roef97Anderlecht35
Thomas Foket99La Gantoise99
Siebe Van der Heyden102Union68
Birger Verstraete111La Gantoise38
Loïs Openda141FC Bruges53
Joris Kayembe143Charleroi18
Brandon Mechele145FC Bruges127
Leandro Trossard188KRC Genk83
Hendrik Van Crombrugge219Anderlecht39
Anthony Limbombe225FC Bruges62
Hans Vanaken287FC Bruges109

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici